Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Rhum Express, où quand le rhum prend un rhume...

29 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19844669.jpg

 

Rhum Express // De Bruce Robinson. Avec Johnny Depp et Aaron Eckhart.


Rhum Express souffre d'une chose tout d'abord : son histoire. En effet, le film souffre clairement d'un manque total d'intérêt pour son histoire. J'ai cru m'endormir quand l'histoire de base pourtant intéressante se noie entre histoires d'amour et beuveries en tout genre… bières et rhum étant deux éléments très important pour rester en forme dans ce film. Johnny Depp connaît bien l'alcool, il connaissait déjà très bien dans Pirates des Caraïbes sauf que cette fois, il n'est pas aussi drôle que dans la saga Disney. Il nous offre donc une aventure assez fade sur fond de journalisme fumeux qui se veut engagé contre un promoteur qui rêve de faire de Porto Rico, l'île paradisiaque américaine qu'elle devait être dans la tête de celui ci. Bien évidemment le film tente de se sauver à multiples reprises en relançant l'histoire par des rebondissements qui n'ont rien de bien palpitants même si deux ou trois scènes où ça bouge un peu arrivent à décrocher quelques moments de tension et si Johnny Depp est arrivé à me faire rire une fois… quand il se retrouve à conduire sa Mini à deux sur le même siège.

Lassé de sa vie new-yorkaise, Paul Kemp s’expatrie sur l’île paradisiaque de Porto Rico. Très vite, il adopte le rythme de la vie locale, fait de douceur de vivre et de beaucoup de rhum… Paul est engagé par un modeste journal local, le San Juan Star, dirigé par Lotterman. Il tombe aussi sous le charme de la très belle Chenault, une jeune femme fiancée à Sanderson, un homme d’affaires mouillé dans des contrats immobiliers douteux. Sanderson fait partie du nombre croissant d’entrepreneurs américains bien décidés à transformer la magnifique île en un paradis capitaliste réservé aux riches. Lorsque Kemp est engagé par Sanderson pour écrire un article élogieux sur son dernier plan véreux, il se retrouve face à un vrai choix : soit il met sa plume au service de cet homme d’affaires corrompu, soit il dénonce tout et révèle les trafics sordides. Sur l’île et ailleurs, son choix va faire des vagues…

Comme je vous le disais plus haut, l'histoire de ce film manque clairement de perspective. Le film noie très vite son chagrin dans l'alcool. On broie du noir et on a la gueule de bois. Sauf que les effets de l'alcool ne se ressentent pas vraiment (ce côté ailé, ce côté folie…). Malgré son côté décousu et complètement débraillé, le film manque de souplesse nous imposant une direction assez peu intéressante du personnage principal. L'ouverture du film était déjà une erreur, faisait écho à du Very Bad Trip 2 pas drôle du tout. C'est typiquement le film qu'il doit falloir voir en buvant quelques verres pour que la pilule passe un peu mieux. Le pauvre Johnny Depp que j'aime généralement bien a bien du mal à trouver chaussure à son pied dans un film clairement pas écrit pour lui. L'acteur s'amuse parfois, joue au nonchalant et puis… il ne se passe plus rien. Il y avait pourtant plusieurs choses à faire, comme retrouver peut être l'esprit déjanté de l'excellent Las Vegas Parano… Depp aurait pu nous faire voyager bien mieux que ça.

Après de Rhum Express je retiens quand même une jolie exposition de Porto Rico, aussi bien côté riche que côté pauvre. On ne nous montre pas que le meilleur visage de cette île et c'était pas plus mal. Sans compter sur les très jolies paysages capturés par le réalisateur qui à défaut de signer un bon film signe une escapade, comme un film de vacances. Je pense que de toute façon Depp voulait s'amuser à Porto Rico et il s'est dit : aller, on fait un film où je fais pas grand chose, et pendant ce temps je pourrais faire la fiesta et profiter des plaisirs locaux. On ne peut pas dire que la petite Amber Heard n'est pas désirable dans ce film bien que je ne sois pas un fan de son jeu d'actrice ici. Elle cabotine elle aussi pas mal. Au final, Rhum Express n'est clairement pas le film que j'attendais. On fini ivre mort d'une histoire finie en tire bouchon… Aller, on s'en ouvre une autre ?

Note : 4/10. En bref, un Johnny Depp qui vieilli, un scénario qui respire le rhum-e et ce au milieu de magnifiques paysages.

Commenter cet article