Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Rien à Déclarer, silence en zone franche

10 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19542535.jpg

 

Rien à Déclarer // De Dany Boon. Avec Dany Boon et Benoît Poelvoorde.


Alors que l'on réduit le nombre de fonctionnaires de moitié en France, Dany Boon choisit d'en faire un film qui se passe donc après le passage à l'union douanière en Europe et donc, la fermeture des bureaux de douanes. Avec les mêmes ingrédients qui ont fait le succès des Ch'tis (confrontation nord/sud, ici Belge/français), il réalise un pamphlet ridicule qui tente de faire rire mais qui tombe très bien et lourdement sur les clichés et la feignantise d'un scénario essoufflé et éculé. Le problème de Rien à Déclarer c'est que l'on fait de la comédie française de la même façon depuis bien trop longtemps et qu'au bout d'un moment, à vouloir faire la même soupe, on boit de la merde.

1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

L'histoire est très simple mais finalement, sur fond d'intrigue amoureuse entre un français et une belge et cette histoire policière digne des plus beaux épisodes de Navarro que l'on aurait délocaliser pour l'occasion, voilà un film qui joue sur le côté franchouillard. Alors ça plaira aux amoureux de la bonne paupiette de veau bien grasse, mais sûrement pas moi. Je suis très client et friand des films à l'humour facile et j'y ai cru à Rien à Déclarer. Le début était pas forcément catastrophique, décrochant même quelques rires face à des gags sympathiques mais l'ensemble tombe bien vite dans l'incinération foireuse d'un scénario qui se veut trop engagé.

A défaut de donner une bonne leçon, Dany Boon est ridicule. L'acteur fait presque la moue, n'est pas intéressant. Il faut que Benoît Poelvoorde et son indécrottable énergie vienne un peu le secouer comme un prunier. L'ensemble est bien pâle, le reste du casting est également assez chique molle. Ca se bouscule pas tellement, même pas de bonnes scènes d'action pour sauver le tout. J'ai eu l'impression de revenir au temps des bons vieux De Funès, sauf que ce dernier était bon, Dany Boon est dans la parodie mal écrite, une réalisation tout juste passable et une production d'acteur désastreuse.

Note : 1/10. En bref, comme quoi, un film qui démarre correctement peut vite devenir en l'espace de quelques minutes un film poussif, vieillot et indigeste où on a l'impression qu'il ne se passe rien du tout

Commenter cet article

Tred 11/06/2011 20:41



C'est effectivement une vraie, bonne, grosse daube !



delromainzika 11/06/2011 12:37



Je suis d'accord avec vous sur le fait que Poelvoorde tire le film vers le haut ^^ Je le dis je crois dans ma critique. Mais sinon, le film m'a profondemment ennuyé



brady 11/06/2011 10:39



Franchement, je suis d'accord pour dire que le film ne cassait pas des briques, cependant Benoit Poelvoorde remonte le niveau quand meme . C'est la seule bonne chose du film



inthecrazyhead 11/06/2011 08:44



J'ai été le voir au cinéma et franchement, j'ai passé un moment fort sympa. Ce qui est assez étonnant pour la non-fan de comédies françaises que je suis ! J'avoue que ce n'est pas un chef
d'oeuvre parsemé de gags du tonnerre ou construit sur une base d'histoire solide mais j'ai trouvé que l'ensemble du film tenait bien debout malgré ses quelques faiblesses et qu'il m'a fait pas
mal rire. Je tiens à dire que j'ai été le voir pour mon petit compatriote Benoit parce que je revais de le voir au cinéma et cest chose faite maintenant ! Je n'ai jamais vu Bienvenue chez les
Ch'tis et ce film ne me tente pas du tout :/ 

Par contre tant que j'y pense, il y a un truc qui m'a énormément dérangé dans ce film tout public, c'est le racisme exagéré du personnage de Benoit, qui va même jusqu'à être d'une violence inouïe
(bon ouais on a déjà vu pire au cinéma comme violence mais quand on ne s'y attend pas ..) quand il se met à tirer dans un pauvre bougre sans vraie raison. Moi ça m'a choqué ^^ et c'est une
maladresse de scénario qui ne m'a pas plu.