Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : (S)ex List, désolant jusqu'au point de non retour...

25 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19802001.jpg

 

(S)ex List // De Mark Mylod. Avec Anna Faris, Chris Evans et Ari Graynor.


J'adore Anna Faris, j'adore Chris Evans, quoi de mieux pour une comédie ? Je ne sais pas trop mais ce qui ressort de Sex List (ou What's Your Number en VO) c'est que la bande annonce était bien meilleure. Tout du moins, elle avait le mérite de prédire un film fun. C'est alors que je me suis laissé tenté par ce film. D'une part car j'aime bien le cast mais aussi parce que j'étais en manque de séance de cinéma, et qu'il fallait bien que je me remette en scelle doucement avec quelque chose de doux comme un agneau. Pour être doux il l'est. Le film ne fait de mal à personne, il a un scénario cousu de fil blanc, et bien sûr, on ne fait pas dans la dentelle : tous les clichés y passent et repassent. Mais la dynamique autour du duo est tout de même là pour nous rappeler que le film n'est pas totalement raté. C'est le principal. De ce film on ne retient pas grand chose, c'est plus une mésaventure foireuse. Vous savez ce genre de coup d'un soir, on croit que ça va être bien et c'est décevant au possible. Ce film s'est survenu lui même.

Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article de presse que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses Ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour… Elle fait le serment de ne pas dépasser "son chiffre" (19), et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’Ex de sa vie…

Ainsi, je retiens plus précisément la soirée de Ally et son voisin Jake - avec toute la partie du strip basketball - mais aussi l'accent anglais de Ally. C'est ce genre de trucs, débile au fond mais qui font leur effet. En tout cas, ce film permet de se détendre sans forcer. Mais je m'attendais vraiment à mieux que des dialogues poussifs, et une histoire redondante qui fait parfois se dire : ah oui, j'avais déjà vu ça dans ce film, et ça dans l'autre, et ça… Bref, un cercle vicieux qui m'a bien énervé. J'ai donc écouté le film, je l'ai à moitié immergé dans mon esprit. Et puis il y a les bonnes situations qui restent quand même de bons moments. Le problème de ce film c'est sûrement Anna Faris. J'adore l'actrice, elle est souvent drôle mais je sais pas, je suis pas arrivé à me connecter avec elle. C'était un rôle plus à la taille de Katherine Heigl à mon sens.

Alors plus le film avance plus on sait qu'à la fin Ally va finir avec son voisin, et vice versa. D'ailleurs, niveau guest le film est un héros de Dave Annable à David Denman. C'est donc une sorte de jeu : retrouvez la guest du film dans telle ou telle série. Sex List ne restera pas dans les mémoires, ni vraiment dans la mienne. Je me demande d'ailleurs ce que Chris Evans fait dedans, car à part mettre à contribution ses atouts corporels, il ne fait pas grand chose. J'ai compté, on a droit à trois scènes torse nu, deux scènes nu intégralement et caché par une serviette sur le palier de sa porte, et une cul nu qui saute dans l'eau glacée (pauvre bigorneau). Bref, au final Sex List c'est le parfait film pour s'ennuyer si l'on aime pas ce genre de film ou bien pour se divertir par les singeries d'Anna Faris qui fonctionne une fois sur cinq.

Note : 2/10. En bref, c'est quand même bien nul mais malgré son côté déjà vu certaines scènes sont funs.

Commenter cet article