Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Saw 3D, ça suffit !

24 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19534564.jpg

 

Saw 3D // De Kevin Greutert. Avec Cary Elwes, Tobin Bell, Sean Patrick Flanery et Costas Mandylor


Alors ? Dernier épisode de la saga de Saw, ça vaut quoi ? Alors que la critique criait au chef d'oeuvre de l'horreur pour le premier volet, ce dernier chapitre fait pâle figure à côté. On est face à un film à la hauteur des suites, bancale, avec un casting de mauvais acteurs et un scénario mal entretenu. Reste donc le gore, dont la saga sait souvent faire preuve. D'un certain dégoût dégoulinant de sang je ressors de se film après un grand soupire : Ouf, c'est fini !
Alors que la bataille fait rage autour de l’héritage terrifiant du Tueur au puzzle, un groupe de survivants s’associe et fait appel à un autre rescapé, Bobby Dagen, une sorte de gourou. En croyant trouver de l’aide, ils vont vivre le pire. Bobby cache d’effroyables secrets. Une vague de terreur sans précédent va surgir…
Dégueulasse, affrontant le terrible oeil d'une saga malmené au terme de 7 films rouillés par le sang qu'elle a fait coulé. Bon, je ne suis pas totalement déçu car au final j'y ai eu mon compte dans ce que je viens chercher dans Saw : un truc dégueulasse et gore où ça gicle dans tous les sens pour ne garder que les os et la chair pour peindre les murs des jeux tous plus fous et cinglés les un que les autres. Je l'ai vu en 2D donc je ne peux pas juger de la qualité de la 3D mais elle ne semble pas si présente que ça final à part pour quelques giclées de sang, une scie à la fin du film, des débris d'explosions. Je sais pas.
Rien de nouveau dans le scénario, c'est la même soupe que l'on ressert sans cesse avec les mêmes ingrédients qui fonctionne pour certain. J'ai bien aimé la scène (bien qu'elle m'est dégoûté) en plein milieu de la foule, au moins c'était original. Je m'étais donc mis à espérer que cette scène ouvre de nouvelles choses au film mais non, sur fond de test pour Bobby qu'on déclanche un nouveau jeu d'obstacle. Ca commence un peu à faire depuis 3 films. Mais bon, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures donc on s'en remet une couche.
Au final on revient sur la fin du premier volet avec ce fameux docteur qu'on découvre bien vivant et devenu maître du Tueur au puzzle depuis le début (donc le second volet de la saga). J'ai comme l'impression que la saga nous trouve des nouveaux bras droit du Tueur dans chaque épisode. Tobin Bell pourra donc maintenant prendre sa retraite. Enfin, j'espère.

Note : 1/10. En bref, pitié par de 8ème volet, pitié, pitié !

Commenter cet article