Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Sécurité Rapprochée, petit air de déjà vu...

23 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19996396.jpg

 

Sécurité Rapprochée // De Daniel Espinosa. Avec Denzel Washington et Ryan Reynolds.


Le réalisateur Daniel Espinosa, suédois de naissance, réalise avec Sécurité Rapprochée son premier film américain. Avec Denzel Washington en tête d'affiche, il s'assurait déjà d'avoir la classe d'un film de Tony Scott (je ne porte pas ce dernier aux nues, je vous rassures). Derrière ce thriller d'action purement divertissant se cache une critique des congloméras américains et de cette puissante CIA qui cache tellement de choses aux gens. Ce qui permet de ne pas s'ennuyer c'est évidemment toutes les scènes d'action assez bien distillées, ces combats à main nues entre les personnages très bien chorégraphiées, et Espinosa prouve qu'il sait assez bien manier sa caméra. Cela fait plaisir. C'est nerveux, on ne prend pas le temps de se poser de questions et c'est là que la critique sous-jacente passe vraiment inaperçue. Dommage car il y avait bien plus à dire que de film qui au fond, n'apporte rien de bien nouveau au genre. Malheureusement.

Tobin Frost est le traître le plus haï et le plus redouté de la CIA. Après avoir échappé au contre-espionnage pendant près de dix ans, il refait surface en Afrique du Sud. Lorsque sa cachette d’un faubourg du Cap est attaquée par un mystérieux commando, un jeune "bleu", Matt Weston, est obligé d’assurer seul sa fuite et de le conduire dans une nouvelle résidence sécurisée. "Ange gardien" malgré lui, Matt voit dans cette mission une chance inespérée de faire ses preuves aux yeux de l’Agence. Une relation précaire s’établit entre le débutant et le renégat endurci. Mais Frost, manipulateur né, réserve quelques surprises à son candide protecteur…

En grand amateur de films d'espionnage que je suis, Sécurité Rapprochée m'a déçu. Il est bien trop prévisible jusqu'à la toute fin. Du coup, on a l'impression de boire le même vin constamment. Cette impression de déjà vu n'aide vraiment pas le spectateur à se laisser prendre au jeu. Il y a certes le divertissement facile, accentué par des scènes d'action très jolies et ultra réalistes, mais voilà, au delà de ça, Ryan Reynolds que je ne déteste pas cabotine un petit peu. Il ne sait pas vraiment trouver la justesse qu'il faut dans son jeu. Ses faces à faces sont assez ridicule, on ne comprend même pas le but du personnage. A contrario, Tobin Frost, incarné par l'excellent Denzel Washington est le héros de ce film. Il l'incarne avec puissance. Il faut dire que l'acteur a toujours su en imposer. Il permet également de relancer le rythme du film dès qu'il commence à s'engourdir. Au delà de l'action, on a donc une histoire critique de la CIA et de ses méthodes. Tout d'un coup, on est plus face à un film de McG mais plutôt à un film réflexif intéressant.

Après quelques doses de bonne volonté, Sécurité Rapprochée réussi à ne pas fondre dans le film bavard qui veut trop en dire. Il reste suffisamment mystérieux un peu de partout, et ne révèle donc pas vraiment tout avant la film (même si le twist était ultra prévisible). Le début du film est sûrement ce qu'il y a de mieux dans Sécurité Rapprochée. La suite est une vraie successions de bons confortables pour un spectateur qui ne recherche pas grand chose d'autre à part se détendre devant un film d'action sympathique sans prise de tête. Le scénario est donc léger, passant en revu ce que l'on a déjà pu voir dans des Jason Bourne et Cie. Peut être qu'il aurait mérité une accentuation soit de l'action soit de l'histoire afin d'en développer le fond et l'originalité que l'on n'arrive pas à percevoir. Au final, Sécurité Rapprochée était une petite déception bien qu'il ravira des gens en quête de films d'action pop corn pour déguster un dimanche après midi dans son canapé.

Note : 4.5/10. En bref, bien trop moyen pour être bon, le film hésite constamment entre une bonne histoire malheureusement déjà vu et le film d'action bourrin efficace et soigné.

Commenter cet article