Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Sexy Evil Genius, huis clos caustique

13 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Sexy-Evil-Genius-Movie-Poster.jpg

 

Sexy Evil Genius // De Shawn Piller. Avec Seth Green, Michelle Trachtenberg et Katee Sackhoff.


Je pourrais regarder le pire des films rien que pour Katee Sackhoff. Je sais qu'elle est détestée par de nombreux téléspectateurs et pourtant, elle est pour moi excellente. Depuis que je l'ai vu dans le rôle de Starbuck dans Battlestar Galactica, j'en suis fan. J'ai même hâte de la retrouver prochainement dans Longmire. Cette fois si je vous parle d'elle car à cause de Sexy Evil Genius, un DTV partant d'une idée intéressante mais qui s'avère être un vrai désastre. Le problème c'est finalement que l'on s'ennui terriblement durant cette petite réunion. Ce que j'attendais de cette histoire c'est une revanche à la hauteur (bien que le face à face entre Katee Sackhoff et Michelle Trachtenberg soit assez jouissif). C'est un film qui joue avant tout sur les dialogues, sauf qu'ils ne sont pas suffisamment puissants pour surprendre les spectateurs. La faute à Scott Lew, le scénariste, qui n'est pas vraiment un grand génie et à qui l'on doit notamment un épisode de Dead Zone mais aussi deux navets.

Une femme rassemble dans un bar tous les hommes avec qui elle est sortie dans le but de préparer son ultime revanche.

Scott Lew s'est associé à Shawn Piller, un réalisateur de Haven et accessoirement de Dead Zone afin de mettre en scène son scénario. L'idée n'était pas mauvaise, notamment quand quelques twists sympathiques pointent le bout de leur nez mais ce n'est clairement pas suffisant pour laisser une bonne impression aux spectateurs. Le dernier quart du film était assez amusant car il met tous les personnages dans une situation intéressante où chacun ne sait pas comment il va finir. C'est peut être ce qu'il y a de plus fascinant dans Sexy Evil Genius. Surtout que je ne m'attendais pas du tout à cela. Peut être uniquement car je suis trop naïf. Le problème c'est que Katee Sackhoff est trop bonne actrice pour le reste du casting. Michelle Trachtenberg relève elle aussi le niveau. Mais le reste manque clairement de finesse. Je pense particulièrement à William Baldwin qui incarne le nouveau financé de Nikki. Un personnage raté incarné par un acteur ennuyeux et navrant.

Je n'ai jamais compris l'engouement autour de ce frère Baldwin qui est pour moi le pire de tous (et il n'a rien du tout de Adam et Alec qui sont pour moi brillants dans leurs domaines respectifs). J'ai aussi détesté Harold Perrineau (Wedding Band, Lost) dans Sexy Evil Genius. Il n'était pas bon tout simplement. Et puis l'on ne peut pas en vouloir à Seth Green d'avoir été aussi inutile. C'est la faute au scénario. Finalement, Sexy Evil Genius ne m'a pas laissé une bonne impression. Il manque quelque chose au tout pour que cela prenne réellement tout son sens. Sexy Evil Genius partait d'une bonne idée mais les choses finissent malheureusement par plonger dans les désillusions. On peut cependant saluer le fait que le film parvient petit à petit, au delà de l'ennui qu'il provoque (le fait que l'on soit dans un huis clos bourré de flashbacks) à installer une ambiance.

Note : 3/10. En bref, dommage qu'une bonne idée de base ait été aussi mal exploitée par le scénariste. Katee Sackhoff rayonne et c'est bien ce qu'il faut éviter d'oublier.

Commenter cet article

delromainzika 14/04/2013 13:03


Ah ouais ? Merde alors. J'ai toujours cru. Je les affiliés à cause de leur nom ^^

Vince R' 14/04/2013 12:37


Juste en passant, Adam Baldwin n'a aucun lien avec les frères Baldwin (Alec, Daniel, William et Stephen)


x)