Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Spy Kids 4D, indigestion pour enfants

13 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19766443.jpg

 

Spy Kids 4 : All The Time in the World // De Robert Rodriguez. Avec Jessica Alba, Antonio Banderas et Alexa Vega.


Robert Rodriguez a deux vocations : des films pour enfants et des films plus intéressants. Souvent les films pour enfants de ce réalisateur sont sympathiques sans être géniaux non plus. Sauf que voilà, à vouloir ressortir la franchise Spy Kids (qui a déjà connu 3 volets) était une salle mauvaise idée. Tout le monde a grandi, et surtout tout a changé. La magie qui fonctionnait encore dans les deux premiers volets a perdu tout intérêt dans ce nouveau film, qui nage entre les parodies de film du genre Big Movie, et le film pour enfants qui est sensé les divertir. Alors certes il y a des éléments sympathiques, qui permettront aux enfants de rêver un petit peu, et de peut être vouloir devenir eux aussi des espions. Le seul problème c'est d'avoir voulu nous proposer une intrigue ridicule. L'idée du maître du temps, idée presque volée à Batman et son univers, était mal foutu. Et pourtant le cast de ce film est pas mauvais. Entre l'excellent Joel McHale de Community qui s'avère ici plus ridicule que jamais, ou Jessica Alba qui arrive à jouer la femme enceinte encore plus niaise que dans Les 4 Fantastiques.

Suite des aventures en 3D des deux espions en herbe ... qui deviennent grand !

Ce qu'il y a de plus intéressant quand on connaît la franchise comme moi, c'est de pouvoir retrouver Carmen et Juni, les deux frères et soeurs des premiers volets. Ils ont bien grandi désormais. Et puis il y a aussi Jeremy Piven qui joue sur plusieurs plans, et le chien, Argonaut dont la voix est réalisée par un Ricky Gervais en forme mais qui fait des choix plus que douteux. La résolution de l'histoire est un peu trop mauvaise pour vraiment surprendre, mais les enfants seront diverti par les scènes d'action fun - et je parle notamment des blagues de Rebecca, vu et revu certes mais toujours efficace -. Le scénario manque de consistance, tout est trop vite mis en place, on a même pas le temps de comprendre ce qui se déroule. Les personnages manquent aussi de constitance, et notamment Wilbur dont l'histoire proche d'un Jim Carrey sans naphtaline dans Bruce Tout Puissant. Spy Kids 4 était le film inutile qui n'apporte rien à la franchise mis à part de l'ennui.

Alors que les films savaient habituellement nous sortir des gadgets farfelus, cette fois ce n'est pas du tout le cas. Bien au contraire, entre des couches salles et des sacs de vomi, on a la panoplie parfaite du film qui provoque des indigestions. Difficile donc de rester concentrer devant ce film. Mais les enfants sont sympathiques et sont les deux seuls intérêts d'un film vide de sens. Sûrement que les scénaristes aussi ont vécus la fuite du temps et qu'ils n'ont pas voulu s'enorgueillir de ne pas avoir d'idée. Enfin, on appréciera les clin d'oeil de Rodriguez à sa filmographie et notamment l'apparition de Danny Trejo en Uncle Machete (en hommage au film Machete). Au final, on se retrouve avec un film dont les effets spéciaux sont à la hauteur du budget du film (27 millions de dollars) mais aussi ne changent pas du premier volet alors qu'il est sorti il y a près de 10 ans. P.S : Encore heureux que ce n'est pas en 4D car merci les odeurs.

Note : 3.5/10. En bref, une franchise qui a perdue toute énergie au fur et à mesure des films. Ce 4ème volet s'avère plus ridicule que fun.

Commenter cet article