Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Stars 80, nostalgie...

16 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20223475.jpg

 

Stars 80 // De Frédéric Forestier et Thomas Langmann. Avec Patrick Timsit et Richard Anconina.


Thomas Langmann, producteur à succès de  The Artist, mais aussi du très mauvais Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques était de retour avec sa folie des grandeurs au cinéma avec Stars 80 ou comment adapter l'histoire d'une tournée à succès en invitant une tonne de stars des années 80 (celles de la tournée). Qu'on se le dise, le scénario est une vraie catastrophe, la réalisation est assez basique voire plus que médiocre ressemblant à celle d'un vague DVD de concert. Autant dire qu'il n'y a rien d'exceptionnel. Et pourtant je me suis surpris à trouver ça plutôt sympathique, notamment grâce à la bonne humeur communicante qui se dégage tout au long du film. Le pire était que je m'attendais à un vrai navet et pourtant, c'était plutôt agréable dans son ensemble. Disons que je n'ai pas trouvé l'histoire exceptionnelle, et c'est la faute à Richard Anconina et Patrick Timsit qui sont deux acteurs que je n'aime pas du tout.

Afin de régler leurs problèmes financiers, Vincent et Antoine ont l’idée de faire remonter sur scène les Stars oubliées des années 80. La tournée de concerts va débuter dans la galère avant de cartonner en Province et de triompher au Stade de France !

Comme vous pouvez le voir, Stars 80 avait tout pour que je le déteste. Entre le producteur avec l'égo le plus surdimensionné du cinéma français, deux acteurs has been à la ramasse qui surnage dans des rôles qui leurs vont pourtant bien (ceux des beaufs qui vont connaitre le succès qu'ils attendaient depuis plusieurs années). Mais au fond on n'en a pas grand chose à faire de l'histoire de ces deux gugusses puisque ce qui nous intéresse le plus c'est toutes ces stars des années 80 ensemble qui font des boeufs autour d'un piano avec Gilbert Montagné, ce sont ces stars qui n'ont pas peur d'égratigner leur image. J'ai notamment adoré Lio. Du début à la fin, celle que je trouve généralement insupportable était ici surprenante. Je l'avais trouvé assez sympathique dans  Tiger Lily (la série de France 2 dans laquelle elle incarnait une lesbienne) et le moins que l'on puisse dire c'est que la séquence avec Sabrina était mémorable. Un peu comme le caméo de Valérie Zeitoun.

C'est clairement ce genre de choses que j'attendais d'un tel film et qui ont finalement eu lieu. Mais Stars 80 c'est donc de la bonne humeur, et ce malgré les gros coups de mou (le départ de Vincent, les délires d'Antoine, …). Là où le film pèche le plus ce sont tous ces ingrédients qui ne font pas parti des années 80. Et puis Stars 80 c'est un peu le délire d'un fan de toutes ces chansons qui a voulu en quelque sorte leur rendre hommage. Même si le film est brouillon, notamment du point de vue du fond (le scénario est presque absent, les dialogues ras les pâquerettes). Au final, derrière ce film complètement paresseux se cache quelque chose de plutôt plaisant dans son ensemble. Je n'ai jamais vécu dans les années 80 mais j'ai grandi avec ces chansons alors que mes parents écoutaient les 45 tours. C'est donc un peu de nostalgie que m'a offert ce petit film. Et puis pour une fois qu'un film de ce genre n'est pas à se crêper les cheveux.

Note : 5.5/10. En bref, une comédie pâteuse et pourtant gagnant en sympathie avec la nostalgie dont le film nous rempli. Et ne mentez pas, je vous vois déjà chantonner les chansons ringardes de Lio et cie.

Commenter cet article