Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Switch, un thriller maîtrisé et surprenant

14 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19744228.jpg

 

Switch // De Frédéric Schoendoerffer. Avec Karine Vanasse et Eric Cantona.


Après avoir vu la bande annonce, je suis allé voir ce film dans le but de trouver le nouveau Traque sur Internet (mais sans le côté pirate internet bien sûr). Et puis je découvre tout gentiment que c'est Jean Christophe Grangé qui est derrière le scénario, ce qui a de quoi égayé ma curiosité a un point plus culminant. Bref, Switch, une fois vu reste une belle surprise, entre une réalisation énergique, un scénario très bien ficelé avec un joli retournement de situation et un casting convainquant (mention spéciale à Karine Vanasse qui maîtrise plutôt bien son rôle et Cantona qui était fait pour ce rôle de flic parisien à l'accent corse). Même si le film ne révolutionne rien, il rappelle tout doucement A Bout Portant dans le genre policier français.

Juillet 2010, Montréal, Canada. Sophie Malaterre, 25 ans, illustratrice de mode, voit arriver les vacances d’été avec angoisse. Pas de projets, pas d’ami, pas de fiancé... On lui parle du site SWITCH.com qui permet d’échanger sa maison le temps d’un mois. Sophie trouve, par miracle, un duplex à Paris, avec vue sur la Tour-Eiffel. Son premier jour est idyllique. Le lendemain matin, elle est réveillée par les flics. Un corps décapité est dans la chambre d’à côté. Elle n’a plus aucun moyen de prouver qu’elle n’est pas Bénédicte Serteaux, la propriétaire des lieux. Le piège se referme sur elle... Elle n’a pas seulement changé d’appartement. Elle a changé de peau et de destin...

Tout se passe dans l'ambiance. Au début le film est joyeux et démarre comme un thriller classique. Les destins s'entrecroise et le début rappelle un tantinet Taken (pour le côté étrangère qui va a Paris). L'ambiance monte d'un cran au fur et à mesure que les éléments s'acculent. C'est un polar qui a une atmosphère bien à lui et qui laisse vraiment une petite empreinte à l'américaine. Je suis satisfait du scénario, qui est complexifié par plusieurs intrigues. J'aime les petites touches d'humour qui sont glissées pour relâcher un peu la pression. On a droit à une bonne dose d'action avec une scène de course poursuite à pied absolument ahurissante du début à la fin. Entre la caméra embarquée, les plans et le côté énergique, tout rappelle vraiment que le film n'est pas petit et a tout d'un grand.

Le casting est convainquant. Je pense à Karine Vanasse, cette jeune actrice québécoise qui, mis à part de mettre sa poitrine à valeur nue dans le film à plusieurs reprises reste un atout pour ce film. Elle fait penser à une petite Sandra Bullock qui tente de prouver son identité. Eric Cantona est fidèle à lui même et à son jeu. Je dois dire que je suis toujours bluffé de sa reconversion aussi bien réussie. Sans laisser de répit au spectateur, le réalisateur s'essayer à l'exercice de style du thriller survitaminé qui tape à l'oeil. Ca se tient du début à la fin, j'ai vraiment adoré et je ressors avec une nouvelle bonne impression de notre cinéma qui, malgré ses influences américaines reste unique en sous genre.

Note : 7/10. En bref, un thriller haletant au scénario soigné signé Grangé, à la réalisation énergique et au casting convainquant. Une bonne surprise en soit.

Commenter cet article