Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : That Awkward Moment, Zac Efron amoureux

27 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21050159_2013110412162458.jpg

 

That Awkward Moment // de Tom Gormican. Avec Zac Efron, Miles Teller et Michael B. Jordan.


J’aime bien Zac Efron. C’est le bon gars et au cinéma c’est pareil sauf que parfois ses choix ne sont pas vraiment à la hauteur et c’est le cas du très décevant That Awkward Moment. Cela ne suffit pas d’avoir un bon bêtisier de fin pour faire un bon film. Le problème de celui-ci c’est qu’il donne l’impression que tout semble statique et que rien n’est pas à réellement évoluer. On se retrouve donc avec tout un tas de personnages au milieu d’une romance téléphonée et sans grande saveur, malheureusement. Plus le film avance et plus il s’enfonce dans ses problèmes et notamment celui d’être un film qui se veut un peu trop inspiré de la vague Judd Apatow sans jamais réussir à en toucher ne serait-ce qu’un dixième. Tom Gormican nous a donc pondu une histoire terriblement guimauvesque qui n’a pas grand chose de très intéressant dedans et ce malgré la présence de Zac Efron et de sa cool-attitude légendaire. Cela aurait pu suffire si seulement That Awkward Moment s’était vraiment concentré là dedans mais il n’en est rien. Disons que le film n’a pas vraiment de sens et qu’il tente de suivre un truc sans jamais nous permettre de saisir pourquoi on suit ces personnages.

Trois amis font le serment de rester célibataire. Mais l'un d'entre eux va tomber amoureux...

C’est terrible pour un film comme celui-ci où justement les personnages doivent avoir de l’intérêt sans quoi on risque de s’endormir devant. J’ai failli à plusieurs reprises car je n’ai pas vraiment su comment That Awkward Moment voulait me vendre son histoire. Tom Gormican met tout cela ne scène avec la patte Apatow (histoire d’aller jusqu’au bout dans son délire) sauf que c’est bien trop mal fichu là aussi. Ce n’est ni beau, ni moche, c’est juste passe partout et cela n’a donc pas grand intérêt. Mais le scénario est ce qui fait le plus de tord au film. Cela me rappelle un peu toutes ces comédies romantiques avec tout un tas de stars du cinéma dedans et qui sont en fait de vraies catastrophes car elles sont vides. Je pense par exemple à Happy New Year de Garry Marshall. Une vraie catastrophe sur patte ce film et qui semble parfois ressembler étrangement à That Awkward Moment. Au fond, That Awkward Moment aurait même pu être un segment d’un film de Gary Marshall et personne n’aurait broncher. Mais étant donné que dans ce cas ci cela dure 1h30 avec ces mêmes personnages enfermés sans possibilité de les voir nous surprendre alors on s’ennui terriblement.

Et s’ennuyer est même un doux euphémisme car l’on a l’impression que même le casting n’est pas tellement à sa place. On retrouve donc Zac Efron (Paperboy) que j’ai plus hâte de voir en train de faire de la gym dans son jardin dans Mes Pires Voisins que tomber amoureux dans That Awkward Moment. Il y a aussi Michael B. Jordan (Parenthood). C’est un acteur qui en impose tout de suite par sa gentillesse et sa générosité sauf que le film ne sait pas quoi en faire et même quand celui-ci tente d’être drôle. Le seul aspect positif de That Awkward Moment c’est donc son bêtisier de fin. Il est plutôt drôle et en plus de ça il permet de se détendre après un film honteusement passe partout et ennuyeux. Je crois qu’au fond ce film n’est pas non plus ce qui se fait de pire dans le genre mais c’est juste pas remarquable. Il n’y a rien qui donne envie dans ce film d’aller plus loin au fur et à mesure que les minutes passent. C’est terrible car on aurait pu attendre ça de la part d’une petite comédie romantique. Le pitch de base n’était pas très original mais on peut toujours espérer après tout.

Note : 2/10. En bref, pauvre Zac Efron.

 

Date de sortie : Directement en DVD

Commenter cet article