Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Crazies, un film sur fond d'épidémie réussit !

9 Juin 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critique Ciné

tim-olyphant-the-crazies.jpg

 

The Crazies // De Breck Eisner. Avec Timothy Olyphant et Radha Mitchell.

 

Voilà un film qui ne révolutionne pas le genre certes mais qui a le mérite d'être bien réaliser et finalement avec un acteur bluffant dans ce nouveau rôle : Timothy Olyphant. C'est un acteur que j'ai certainement vu dans d'autres films mais que j'ai découvert il y a quelques années déjà dans Hitman, un acteur simple et d'action, pas plus. Puis j'ai vu la série Justified cette année (dont je dévore les épisodes et j'en suis à l'épisode 5 actuellement) et là, je me suis dit, c'est qui ? C'est vraiment Hitman ? L'acteur à bien changer et les rôles de sheriff, US marshall, tout ça lui colle à la peau à merveille.

Bref, The Crazies c'est une histoire simple qui repose sur une question :  Et si la folie était contagieuse ? Pour comprendre ce film il faut que vous imaginiez un virus capable de transformer n’importe qui en fou dangereux. Imaginez maintenant ce virus se répandant sur une petite ville tranquille du Midwest. Alors que les habitants voient leurs proches se changer en assassins, un shérif tente de protéger les quelques personnes encore non infectées en attendant les renforts. Mais lorsque l’armée intervient enfin, c’est pour mettre la ville en quarantaine quitte à exécuter toute personne tentant de fuir. Si cette histoire n'était pas celle d'un autre film, je n'aurais pas su que c'était un remake car ils se sont bien réappropier le film à leur manière mais par contre quand on me parle de Romero, je vois tout de suite la patte originale dans ce remake. Cependant, malgré cela et mes bons nombres recherchent sur l'origine de ce film, en vain, l'histoire en elle même reste un peu trop classique, repprenant les codes des films de zombie sans les zombies et des films de virus comme Doomsday qui m'avait bluffer dans le genre il y a 3 ans. L'histoire ne révolutionne rien du tout, on est séduit tout du long et à la sortie, ça reste quand même très film d'été, qu'on va voir pour se détendre... ou pas !

Ensuite, le casting. Tout repose sur une personne, c'est Timothy Olyphant. Il a su imposer au fur et à mesure du film une ambiance sanglante et horrifique, un film terroriste pour lui même et surtout pour sa fin. Bref, Timothy en flic, ça fonctionne encore et en amoureux épris de sa femme qu'il veut sauver à tout prix, de même. Loin derrière l'époque Hitman (même si un second volet est prévu pour la fin de l'année je crois) il nous joue le bon samaritain, le shériff au grand coeur. C'était peut être un peu trop pour certain mais je trouve qu'il sait maîtrisé son jeu. Il réussit là où certains membres du casting n'arrivent à rien. Radha Mitchell reste également un bon pilier en jouant la femme du shériff. Le duo fonctionne.

Enfin, Breck Eisner. Mais qui c'est celui là ? Et bien le réalisateur de Sahara (oh mon dieu, j'aurais pas du regarder sa filmographie, ça a tuer le mythe) et futur réalisateur du remake de Chromosome 3 de David Cronenberg (bon, c'est fini, je ne peux plus l'aimer celui là). Bref, sa caméra maîtrisé malgré l'horrifique filmographie du personnage, il maîtrise The Crazies et le transforme en un bon film d'horreur très pop-corné mais adorable même si pour l'originalité il faudra repassé. Le réalisateur est donc très bon dans son rôle.

 

Note : 7/10. En bref, un bon petit film américain qui débuter l'été avec douceur... ou pas... avec goresque !

Commenter cet article