Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Double, l'ambition du débutant...

9 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19806515.jpg

 

The Double // De Michael Brandt. Avec Richard Gere, Topher Grace et Odette Annable.


Richard Gere a besoin de payer ses impôts, il se lance donc de plus en plus dans des films au budget douteux, au scénario douteux et The Double avait les moyens pour être un bon film pourtant mais voilà, c'est écrit à la truelle, c'est ensevelie derrière une musique assourdissante et rappelant les mauvaises téléfilms américains que l'on peut voir sur NT1. Et pourtant, il y a du bon, notamment avec le duo Richard Gere / Topher Grace que j'ai trouvé efficace du début à la fin, tout comme le twist qui lui aussi était bien sympathique. Mais les twists dans ce genre de film, c'est du grand classique, et c'est amené avec très peu de finesse. Ecrit par Derek Haas et Michael Brandt, à qui l'on doit le très très bon 3h10 to Yuma, ou encore 2 Fast 2 Furious et Wanted jouent ici dans une cours un peu trop classique à mon goût. On fait des recoupements intéressant au fur et à mesure que l'on avance dans le film. Le début met pas mal de temps à se mettre en place, et notamment le fait que Richard Gere est bien le tueur. Une fois la révélation faite, ce n'est plus qu'un jeu entre Gere et Grace qui s'annonce intéressant.

Un ex-agent de la CIA doit faire équipe avec un jeune membre du FBI, pour arrêter un assassin russe.

L'histoire de The Double, ou du moins celle de départ m'avait bien intéressée et surtout m'a donnée envie de voir le film (tout comme le petit trailer et puis Richard Gere en tête d'affiche, ça avait une certaine "gueule"). Mais voilà, le début du film ressemble à tellement de téléfilms du genre, le tout rythmé par un musique omniprésente et empêchant de réellement s'imprégner du film, comme si la musique devait être le substitue des dialogues. Du côté de la seconde partie du film, le réalisateur, Michael Brandt, qui en est à son premier essai derrière la caméra n'arrive pas a donné suffisamment d'ampleur au déroulé de son film, utilisant donc certains codes des adaptations de ses propres scénarios (notamment une course de voiture qui pourrait laisser penser à du Wanted ou du 2 Fast to Furious), une ambiance bien glauque (à la Wanted) … Il y a tellement de choses qui être pris comme des inspirations plus ou moins réussies. L'ensemble étant à mon avis cohérent, pas ce n'est pas suffisant.

Au fond, The Double est bourré de twists qui n'ont pas vraiment de sens (le premier étant le plus gros WTF de nullité du film, puis les retournements se suivent et sont plus intéressants). Et justement, c'est souvent fun de voir des twists s'enchaîner dans un film. Mais The Double, qui avait pourtant toutes les cartes en mains pour être un très bon divertissement n'a pas suffisamment d'envergure. Le duo Gere et Grace fonctionne plutôt bien. Avec Gere que l'on connaît pour ses talents dans les films d'espionnage comme Spy Game par exemple et Grace qui apporte sa jeunesse et donc un sentiment d'action propre. Au final, The Double est une grande déception. J'étais parti pour aimer ce film ou tout du moins l'apprécier. Quand j'ai vu qui était derrière le scénario je m'attendais vraiment à prendre mon pied, et à passer un bon moment mais la réalisation, la musique et la gestion de l'histoire sont trop chaotiques. Dommage, on dirait à Michael Brandt de repasser une prochaine fois peut être… et quand il aura appris à faire des films d'action bien funs comme il sait en écrire…

Note : 4/10. En bref, The Double avait du potentiel, mais gâché par une réalisation d'amateur et un scénario un peu trop facile et prévisible.

Commenter cet article