Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The End, flasque anticipation

8 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

the-end-affiche.jpg

 

The End // De Jorge Torregrossa. Avec Maribel Verdu, Daniel Grao et Clara Lago.


Film d'anticipation espagnol, The End est assez étrange. Mais curieusement, malgré une mise en place assez lourde et ennuyeux, petit à petit le tout devient bien plus intriguant que l'on ne pouvait le penser. Entre le cahier de dessins et les disparitions, je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce que le film évolue de cette façon. Ce n'est cependant pas brillant. Le principal problème de The End c'est son casting. Je ne connais aucun des membres du casting de ce film, mais je pense pouvoir reconnaitre quand ceux ci ont du talent ou non. Et je trouve que The End en pâtie énormément. L'idée de base n'est pas mauvaise mais elle aurait très bien pu être développée de façon plus énergique et moins grotesque. Surement avec plus de moyens. Il y a des scènes assez ridicules comme celle avec le lion ou encore avec les chiens, mais ce n'est pas ce que je trouve de plus désolant avec The End finalement.

Un groupe d’amis de longue date se retrouve le temps d’un week-end dans un chalet en montagne. Des années se sont écoulées depuis leurs dernières retrouvailles, et pourtant, rien ne semble avoir changé entre eux. Un sombre épisode du passé se cache néanmoins derrière les rires et les anecdotes. Témoins d’un étrange incident, ils se retrouvent soudainement abandonnés à leur sort, sans moyen de communication vers le monde extérieur. Parti chercher de l’aide, le groupe devient de plus en plus restreint, tandis qu’autour de lui, toute vie humaine semble avoir disparu.

En effet, le film parvient malgré tout à installer par moment une ambiance curieuse où l'on se demande ce qu'il pourrait bien se passer. Bien entendu que cette série B aurait pu être un peu mieux gérée avec une mise en place bien moins longue (ce qui ne permet pas de profiter pleinement du sujet que le film voulait développer) et surtout avec une fin un peu plus pertinente. La dernière partie du film aurait très bien pu être gérée de façon plus intéressante. Le film s'attarde trop sur le côté superficiel des personnages, et les sentiments qu'ils partagent. Dans la compétition officielle du dernier festival de Gérardmer en date, j'ai eu l'impression de voir un film assez plat qui ne cherche même pas profiter de son intéressant postulat de base. Du coup, le rythme est beaucoup trop diffus et ne laisse pas espérer grand chose. Et puis on peut également regretter la fin particulièrement mièvre.

Le film aurait pu adopter un ton plus dramatique. Sauf qu'il se contente trop souvent de s'attarder sur l'aspect romancé du film. Je pense qu'avec un peu plus d'action, et de suspense The End aurait pu être un assez bon film d'anticipation. A la fin, on ne sait pas grand chose et le tout reste encore trop mystérieux. Peut être parce que les producteurs ont l'espoir de faire quelque chose de nouveau ? On n'en sait strictement rien si ce n'est que je suis grandement déçu. Je m'attendais à voir quelque chose de bien plus ambitieux, surtout quand j'ai vu le pitch. J'espère que les espagnols sauront me séduire avec un tout nouveau film prochainement (peut être le dernier Almodovar que je n'ai toujours pas vu, ou un film d'horreur comme Rec 4 ?). Je ne sais pas ce que le scénariste de The End a voulu nous raconter mais en tout cas, je suis certain que lui aussi ne savait pas réellement où il allait ce qui termine donc le tout en queue de poisson.

Note : 1/10. En bref, malgré quelques bonnes idées le tout ne fonctionne pas et ennui le spectateur. Dommage.

Commenter cet article