Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Forger, faussement intéressant...

14 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

The-Forger.jpg

 

The Forger // De Lawrence Roeck. Avec Josh Hutcherson, Hayden Panettiere et Alfred Molina.


Je me demande comment ce film a pu attiré une telle brochette de star alors qu'il n'a la tête que d'un téléfilm. Malheureusement, il y a toutes les mauvaises qualités des téléfilms à suspense de l'après midi. Le cast est bon, notamment Josh Hutcherson et Alfred Molina, mais The Forger manque clairement de profondeur. L'histoire d'amour qu'il tente de développer au fur et à mesure avec Hayden Pannetiere est tout simplement catastrophique. On s'y ennui. J'ai clairement trouvé le temps long dans un film qui aurait pu durer uniquement une bonne heure. Sans compter que le suspense est lui aussi faux, comme les peintures que notre cher Everly tente de revendre. Les dialogues, souvent plongés dans le romantisme embourbent le film dans un grand n'importe quoi. The Forger tente en parallèle de développer une seconde histoire, avec une autre faussaire, et l'on recommence donc à quelques minutes de fin ce que l'on a fait avec Everly.

Un adolescent erre dans Carmel, en Californie, où il est bientôt introduit dans une communauté de faussaires.

L'histoire devient donc rapidement lourde, pas assez bien racontée. Elle ravira les gens qui ne sont pas du tout exigent avec le cinéma mais personnellement, j'ai eu du mal à rester intéressé jusqu'au bout. Si le sujet de base était intéressant à exploiter, le film n'utilise pas le meilleur des effets. Le réalisateur, la musique, tout ça manque aussi de consistance. Sans compter les twists, comme celui autour d'Anne Marie que j'attendais déjà depuis le début du film. Incarnée par Lauren Bacall, je me demande ce que cette ancienne gloire du cinéma américaine est venue faire dans un tel navet. Surement pour payer ses factures, je présume. Il en va de même pour l'excellente Tricia Helfer réduite à un rôle anecdotique de quelques minutes. Pour ce qui est du reste du cast, Hayden Panettiere est tout simplement pathétique. Je ne sais pas ce qu'il faut faire pour que cette actrice devienne un tantinet intéressante en dehors de Heroes. Peut être une série sur The CW ?

J'ai donc eu beaucoup de peine pour Josh Hutcherson dans le rôle de Joshua. L'acteur rame pour rendre son personnage intéressant. Malheureusement, ce n'est pas du tout le cas. Celui ci, incarnant une sorte de "misfits" de la société est pris au centre d'un scénario lancinant et s'achevant, qui plus est, en queue de poisson. Un peu la même chose pour Alfred Molina, même si l'on connait le talent de l'acteur et qu'il est maintenant devenu depuis plusieurs années déjà un acteur de navets (à croire que Spiderman 2, l'un des meilleurs films de super-héros ne l'a pas aider à trouver de nouveaux bons rôles). Au final, The Forger ne mérite pas spécialement le coup d'oeil à moins d'être dans une phase de navets de l'après-midi, auquel cas, vous serez comblés, ou bien vous adorez Josh Hutcherson depuis qu'il a ôté son tee-shirt dans Hunger Games et alors vous serez déçue car ici il reste habillé, même sous la douche.

Note : 3/10. En bref, on s'ennui terriblement dans le creux de la vague. Dommage.

Commenter cet article