Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Incident, asile horrifique...

7 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20096235.jpg

 

The Incident // De Alexandre Courtès. Avec Anna Skellern, David Legeno et Rupert Evans.


Le cinéma européen d'horreur reste toujours plein de bonne surprise et ce film franco-belge (et accessoirement aussi américain) en fait partie. En effet, je trouve ce film plutôt plaisant en son genre, même si tout n'est pas parfait et qu'il met pas mal de temps à mettre en place son ambiance. En effet, le film commence très doucement à mettre en place son ambiance et ses personnages. Je pense sincèrement que c'est un souci de ce film. Il aurait mérité d'être un peu plus équilibré. Il faut attendre la moitié du film pour que l'horreur et le coeur du sujet décolle. Alexandre Courtès tente dans un premier temps de nous présenter l'asile et d'en faire un endroit où l'on sait que tout ne va pas se passer très bien. En effet, d'un côté c'est malsain, sale et de l'autre on a une bonne de cuisinier qui racontent des âneries à longueur de journées. Pas de quoi fouetter un chat.

Trois musiciens rêvent de connaître la gloire grâce à leur groupe de rock. Pour survivre, ils travaillent comme cuisiniers dans un asile psychiatrique où les patients sont extrêmement dangereux. Un soir, le système de sécurité tombe en panne à cause d'une grande tempête. Les patients profitent de l'occasion pour fuir de leurs cellules et les trois cuisiniers se retrouvent alors face à un danger de mort...

L'histoire s'équilibre dans la second moitié du film où celui ci comprend enfin qu'il faut nous offrir quelque chose. Et là tout est plutôt bon. L'ambiance est tellement réaliste que l'on plonge rapidement dans le coeur du sujet. C'est violent d'un côté mais aussi cinglé de l'autre. Les personnages font tout et n'importe quoi, aussi bien au niveau des tortures que des moyens de se défendre. Les dialogues sont un peu plus travaillés que la grande majorité des films d'horreur, de même que le scénario est plus réfléchi. Le film apparait au final tellement glauque qu'il arrive à laisser une sympathique impression. Evidemment, je vous invite à ne pas manger durant ce film, ce serait dire au revoir aux derniers aliments que vous venez d'avaler. Certaines intrigues sont tout de même très gore. Le cinéma d'horreur aime donc plutôt bien The Incident et il le lui rend bien. Ce jeune réalisateur a su offrir à son film ce qu'il fallait que l'on en ait pour notre temps passé devant.

Même si au début le film n'a rien de très original, globalement il reste assez différent de ce que l'on pouvait attendre de celui ci au premier abord. Je pourrais aussi signaler la très bonne photographie du film qui donne un genre et un cachet non négligeable à l'image. Cela aurait pu être agrément de plus de scènes surprises mais The Incident livre aussi ce que l'on attend d'un tel film. Courtès pourrait potentiellement devenir le nouveau Alexandre Aja (autre réalisateur d'horreur français qui a fait fortune aux Etats-Unis mais dans le remake : La Colline a des Yeux, Mirrors, Piranha 3D). Il en a toutes les qualités en tout cas. Je peux aussi saluer le cast qui n'est pas le plus mauvais que ce genre de film offre généralement. On peut donc dire que Courtès a voulu faire bonne impression et c'est plutôt réussi. Même si je ne vais pas parler de chef d'oeuvre car certains points auraient pu être améliorés.

Note : 6/10. En bref, la tension monte petit à petit jusqu'à un final explosif. Et ce, malgré un début assez lancinant et gentillet.

Commenter cet article