Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Reef, l'angoisse australienne...

1 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

the-reef.jpg

 

The Reef // De Andrew Traucki. Avec Adrienne Pickering et Zoe Naylor.


Les américains nous ont donnés Open Water et Dérive Mortelle, deux thrillers angoissants presque impeccables, et tirés d'une histoire vraie, les australiens nous donne alors The Reef, également tiré d'une histoire vraie, avec des requins et la peur à l'horizon. Après le très bon Wolf Creek, les australiens prouve une fois de plus qu'ils savent y faire avec les films d'horreur et d'angoisse eux aussi. The Reef, à défaut d'être le film d'horreur le plus original, et au scénario le plus alambiqué, nous livre une grande paranoïa qui dure 1h20 montre en main et qui nous plonge dans un univers où reprendre son souffle n'est aucunement permis. J'ai donc réellement pris plaisir avec ce film, j'ai eu peur pour les personnages et petit à petit tout prend un sens et tout le monde prend l'eau pour mourir à petites dents (ou grosses) bien acérées. The Reef m'a pris aux trips et c'est ce que j'attends de ce genre de film, qui est terriblement efficace du début à la fin. Même si j'aurais préféré des acteurs un peu plus convaincants, qui ne sont pas aussi moyens par moment (le désespoir de la jeune femme à la fin par exemple qui n'est pas excellent, dans la surenchère ce qui est dommage).

Eté 2010. Australie. Cinq amis partent en croisière pour des vacances de rêve. Mais lorsqu’ils font naufrage, le rêve vire au cauchemar : dans l’eau rôde une terrible menace…

L'histoire de The Reef c'est donc une histoire vraie, ou tout du moins s'en ai inspiré. C'est assez bien géré, même si par moment on sent que le film étire un peu le tout et qu'il tente de nous filer les chochotte avec des petites impressions pour que l'on frémisse. The Reef c'est donc un film d'horreur qui se tient assez bien du début à la fin, l'angoisse se rend petit à petit et forcément une fois le film terminé, on reste sur notre faim. J'aurais aimé voir un peu plus, voir comment le tout est géré derrière, et puis j'aurais également aimé que l'on revienne un peu sur la vie de ses personnages avant qu'ils n'embarquent sur ce bateau pour se faire manger par un squale. Car au fond, le film ne raconte que l'histoire du requin qui bouffe quatre amis. Mais le film le fait assez bien pour que l'on ne cherche pas trop ce qui manque durant le film. Cela se fait en amont une fois qu'il est terminé. Du côté de la réalisation pas la peine de chercher midi à quatorze heure le film de l'année, ce n'est pas du Malick contemplatif ni même du bourrin nanar façon Megaton.

Ainsi, on se laisse donc avoir par le mécanisme de ce film. Au final, on découvre que The Reef n'est pas là pour nous surprendre car on sait que soit quelqu'un va survivre (une personne comme dans la plupart des films d'horreur où le principe fonctionne) ou bien tout le monde va mourir. C'est bel et bien ce genre de choses que l'on comprend dès que l'on voit le résumé de ce film. Et puis on ne va pas le voir pour que l'on nous raconte la vie des personnages. La réussite de ce film est vraiment de nous angoisser et de réussir à nous faire peur de se baigner ou de partir en mer. Je me souviens que Les Dents de la Mer m'avait presque traumatisé des plages quand j'étais gosse (je me contentais de faire des châteaux de sable du coup), mais The Reef est bien pire à ce niveau là. Loin d'être un grand film de requin, c'est un film angoissant qui gère très bien le genre qu'il tente de nous présenter. Efficace.

Note : 6/10. En bref, un film d'angoisse assez bien tenu du début à la fin et très prenant par moment. Sa réussite et d'être en partie hyper réaliste.

Commenter cet article

LUCEA PATRICK 23/08/2016 15:52

JAI ADORÉ

ameli 13/01/2012 13:02


J'ai regardé le film aussi et j'ai beaucoup palpité en le voyant, The reef te fais entrer dans la peau du personnage et te fais vivre la même peur.