Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Samaritan, ne peut même pas sauver un film

13 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

The-Samaritan-Poster.jpg

 

The Samaritan // De David Weaver. Avec Samuel L. Jackson, Luke Kirby et Ruth Negga.


Samuel L. Jackson nous offrait ce qu'il y avait de pire sur sa filmographie l'an dernier : Arena. Cette année il a décidé de remettre le couvert dans le genre films bien moisis, ennuyeux pendant une heure et demi, et surtout super mal réalisé, mal écrit, et mal joué. Tout s'accumule petit à petit pour nous offrir un film bas de gamme. Il faut dire que David Weaver, réalisateur de téléfilms n'avait pas grand chose à nous offrir à la base. Donc tout est tellement bâclé que l'on ne s'amuse pas une seule seconde. La plupart des scènes d'action tentent de nous émouvoir. Sauf que rien est émotionnel dans ce film. Et surtout pas la relation entre Foley et Iris, la jeune femme qu'il va protéger. J'ai eu cette mauvaise impression de voir un film de Steven Seagal, mais case Direct-to-DVD. C'est assez minablement écrit. Le scénario tient rapidement sur une feuille de papier toilette. Et je pense qu'il ne mérite pas mieux. L'histoire de base, bien qu'un grand classique avait son potentiel. Mais tout est très rapidement tué dans le lard. Malheureusement.

Foley, un ancien arnaqueur, tente de changer de vie après avoir passé vingt ans en prison. Mais il se retrouve bientôt piégé dans une nouvelle machination, suite à sa rencontre avec Iris, une jeune femme insaisissable...

Si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous avez dû voir que je suis un expert dans le domaine des navets de cinéma. J'en consomme une flopée incommensurable, et je pense que je peux en reconnaitre un quand j'en veux un bien horrible. The Samaritan fait parti de ces mauvaises idées. Les producteurs doivent avoir quelque chose dans les yeux qui leur permet de ne pas voir. Le début du film est déjà de bien piètre qualité. La rencontre entre les deux personnages est tellement mal amenée, sans compter Ethan, le personnage qui va se retrouver ami puis contre Foley à la fin du film. C'était ridicule. Il faut dire que l'acteur n'y met pas vraiment du sien. Amusant, The Samaritan tente de nous surprendre avec quelques scènes d'actions bien gore (le coup de la bouteille, la batte de baseball, … ). Tant de choses de ce genre là qui tentent surtout de nous choquer et donc… de nous captiver. Sauf que moi, cela n'a fait que me faire fuir. J'ai cette impression que le réalisateur (et scénariste) du film n'a pas compris le but même de son histoire et qu'il s'égare alors dans des errances bien ennuyeuses.

Côté cast on se retrouve donc avec Samuel L. Jackson qui est plus un acteur que l'on a payé grassement pour s'assurer des ventes de DVD (car un nom comme L. Jackson, même si ce n'est pas un acteur de première zone, c'est vendeur). Le cast est complété par Luke Kirby (vu dans la série anglaise Crash & Burn). On a également Ruth Negga, aka Nikki de la saison 2 de Misfits pour ceux qui connaissent. On a également Gil Bellows grand habitué des guests dans les séries américaines (on dénombre Smallville, Esprits Criminels, FlashForward et Sanctuary dans les dernières). David Weaver ne donne par ailleurs aucune envergure à son (télé)film, qui ressemble plus à un mauvais épisode de Walker Texas Ranger qu'autre chose. Je me suis donc ennuyé terriblement et je pense qu'il faut vous aussi passer votre chemin comme j'aurais du faire. Je n'avais pas vraiment confiance, mais après un visionnage je peux vous affirmer que c'est une catastrophe.

Note : 0/10. En bref, navet.

Commenter cet article