Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Transporter - The Series. Saison 1. Episode 12.

5 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-05-19h17m58s219.png

 

The Transporter - The Series // Saison 1. Episode 12. Frères d'armes.
SEASON FINALE


En faisant quelques recherches sur The Transporter, je suis tombé sur une informations assez surprenante : la série n'a pas été diffusée dans le même ordre dans aucun pays. Si la France a choisie un ordre précis, ce n'est pas le même qui a été choisi par RTL en Allemagne et encore moins par HBO Canada/Super Ecran 1 au Canada où la série est diffusée depuis cette semaine. Pour ce dernier épisode de la première saison (en tout cas pour M6), qui n'est pas vraiment en cohérence avec ce que l'on avait pu voir dans l'épisode précédent (qui faisait bien plus office de season finale), était assez décevant en son genre. Disons que je me suis trouvé à m'ennuyer encore une fois. Ecrit par Steve Lightfoot (Camelot, The Crimson Petal and The White), on ne retrouve pas la patte anglaise du scénariste. C'est bien dommage car la série aurait bien mérité de finir en beauté en France tout du moins étant donné que la saga cinématographique vient précisément de France. Mais "Frères d'armes" ou "Payback" en VO, manquait d'un je ne sais trop quoi qui fait que l'on peut se prendre de sympathie pour Frank et son ancien pote.

Le réalisateur Brad Turner (qui a déjà réalisé des épisodes de Homeland, Nikita ou encore Alcatraz) ne permet pas vraiment au téléspectateur de retrouver cela dans The Transporter et c'est bien dommage. Encore une expertise (si l'on peut parler d'expertise) complètement foire. Mais l'histoire de l'épisode était ce qu'il y avait de plus mauvais de mon point de vue. En effet, un ancien membre de l'unité de Frank, alors qu'il était encore dans l'armée, lui tend un piège dans une but de le faire accuser d'un hold up lié à un trafic de drogue. Encore une fois Frank va devoir fuir et nous, nous enfuir avec lui. L'histoire avait un fil rouge qui débutait agréablement bien dans le sens où l'on enchaine alors les séquences d'action pas trop désagréable mais la série télé manque aussi de pep's. Disons que The Transporter n'est pas vraiment vivante et qu'elle pourrait pourrait devenir bien plus agréable dans le sens où Chris Vance a du potentiel. Je sais que l'on peut me critiquer quand je dis qu'il est à l'antipode de Jason Statham alors que les deux ont un style différent mais ce n'est pas ce que j'attendais de la part de The Transporter.
vlcsnap-2013-01-05-19h01m59s96.pngCet épisode prouve une fois de plus tout ce qui a été gâché. Et à commencer par les scènes d'action. L'introduction de l'épisode était une pâle copie d'une introduction d'un certain film de Luc Besson appelé Taxi. Une pâle copie ou un hommage réussi, je ne sais pas trop quoi penser (il faudra surement attendre de voir ce que Taxi la série version TF1 donnera pour juger de cet hommage au grand producteur français qu'est notre Besson national). Que dire de plus sur un épisode qui finalement ne nous raconte rien du tout et réussi uniquement à nous offrir quelques bonnes scènes de combat et rien de plus. C'est dommage car The Transporter avait de quoi nous étonner, car au delà du fait que ce n'est pas une série américaine, c'est une série qui pouvait devenir LA série d'action de référence sans exploiter ces horribles carcans que beaucoup de séries exploitent encore et encore. Sauf que The Transporter ne fait que ruminer du déjà vu et surtout le côté 90s qui ne me plait pas vraiment. Un scénario à la mort moi le noeud, des filles seins nus (à répétition), … et Delphine Chanéac… oui.

Note : 3/10. En bref, gâchis d'argent encore une fois.

Commenter cet article

4evaheroesf 14/01/2013 00:22


Pas de pute à sauver mais on a réussi à caser une pute avec le pote du héros.


Flashback : Frank t'appelle mais t'écoute et c'est de sa faute si on te prend !


En résumé, un épisode ni pire ni meilleur que les précédents.