Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Thérèse Desqueyroux, atout Tautou...

17 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20255135.jpg

 

Thérèse Desqueyroux // De Claude Miller. Avec Audrey Tautou et Gilles Lellouche.


Le réalisateur de Un Secret ou encore de Je suis heureux que ma mère soit vivante était de retour avec Thérèse Desqueyroux. Disparu quelques mois avant la sorti de ce film, Claude Miller laisse derrière lui une adaptation du roman éponyme de François Mauriac publié en 1927 (un roman qui avait été déjà adapté en 1962 avec dans les rôles titres Emmanuelle Riva et Philippe Noiret). C'est un genre de films dont je ne suis pas généralement très fan. Surtout que très souvent c'est le côté pompeux vieille France qui est bien trop mis en avant. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles je n'avais pas du tout aimé son Un Secret (avec Patrick Bruel). Sauf que Thérèse Desqueyroux a un grand atout : Audrey Tautou qui s'imprègne à merveille du rôle titre de Thérèse. Contrairement à celui qui incarne son mari, Gilles Lellouche, qui tend à tirer le film vers le bas malheureusement.

Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux ; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie…

Je n'ai jamais été un grand fan de Gilles Lellouche et ce film ne parvient pas à me faire changer d'avis. Bien qu'il soit un peu plus dans la nuance avec ce genre de personnages. Son côté très beauf est donc un peu moins ridicule avec Thérèse Desqueyroux qu'avec un Les Infidèles par exemple. Mais ce que l'on retient une fois Thérèse Desqueyroux achevé c'est bel et bien la prestation sans failles d'Audrey Tautou. Elle incarne cette héroïne tout en finesse et légèreté. J'ai aussi bien aimé cette lettre qu'elle écrit qui reste pour moi le point culminant de ce film. C'est là que l'on voit à quel point le côté très littéral du film offre une certaine classe au film. Je ne m'attendais pas non plus à autant apprécier l'histoire qui au premier abord n'avait pas tout pour me séduire. Cela manquait d'un élément panaché et sévère. Il y a quelques années de cela, quand j'étais encore adolescent, j'avais entamé une sorte de périple dans la littérature française, engloutissant des romans de Victor Hugo et autres.

Avec Thérèse Desqueyroux j'ai trouvé un peu de ces romans. Je dois avouer que la fascination de Claude Miller pour les femmes (on voit bien que beaucoup de ses films mettent en scène avant tout des femmes : Un Secret, La Petite Lili, Mortelle randonnée, …) est toujours aussi bien mise au service du spectateur avec une Audrey Tautou flamboyante. Mais finalement, tout n'est pas non plus parfait dans Thérèse Desqueyroux. Notamment à cause de sa durée que j'ai trouvé assez longue parfois (au creux du film on sent qu'il y a quelques moments où le spectateur s'ennui et ne sais pas comment réagir). Sans compter sur Gilles Lellouche qui ne parvient pas à exploser au fur et à mesure que le film avance. Un dernier film pour Claude Miller, et une réussite en partie. Cela aurait pu être plus époustouflant mais la prestation d'Audrey Tautou tend à faire oublier quelques défauts malins.

Note : 6/10. En bref, jolie adaptation avec au centre une Audrey Tautou resplendissante.

Commenter cet article