Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Thor 2 - le monde des ténèbres, Primeval fait son cinéma

30 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21040735_20130916181657638.jpg

 

Thor 2 : Le Monde des ténèbres // De Alan Taylor. Avec Chris Hemsworth, Natalie Portman et Tom Hiddleston.


Après un premier volet à la qualité plus que discutable, Marvel a entendu les prières des spectateurs en offrant un second volet beaucoup plus intéressant aussi bien d’un point de vue de l’histoire que d’un point de vue de l’humour et des personnages. On n’a pas l’impression que Jane Foster ne sert à rien par exemple et c’est un vrai avantage par rapport au premier volet où Natalie Portman faisait de la figuration. Ce second volet se permet de faire évoluer les relations entre les personnages et c’est le bienvenu. Durant le premier Thor nous avions plus d’action et de choses pas toujours très pertinentes. Là nous avons une histoire beaucoup plus consistante et efficace. Mais c’est aussi une question d’humour. Marvel a souvent du mal à doser son humour (cela peut donner la surdose dans un Iron Man 2 ou bien la bonne dose dans Captain America). Ecrit par Christopher Yost (Avengers : l’équipe des super héros) et Christopher Markus et Stephen McFeely (duo responsable de Captain America), le film partait donc avec un gros avantage : les scénaristes sont ceux du Marvel que j’ai préféré aka Captain America.

Thor : Le Monde des ténèbres nous entraîne dans les nouvelles aventures de Thor, le puissant Avenger, qui lutte pour sauver la Terre et les neuf mondes d’un mystérieux ennemi qui convoite l’univers tout entier… Après les films Marvel Thor et Avengers, Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres. Confronté à un ennemi que même Odin et Asgard ne peuvent contrer, Thor doit s’engager dans son aventure la plus dangereuse et la plus personnelle, au cours de laquelle il va devoir s’allier au traître Loki pour sauver non seulement son peuple et ceux qui lui sont chers, mais aussi l’univers lui-même.

L’histoire était donc beaucoup plus palpitante, mélangeant notre monde à celui de Asgard et des 9 royaumes avec une certaine efficacité. L’ensemble était donc beaucoup plus consistant. On sentait qu’il y avait un vrai changement. Pourtant, les premières minutes du film m’ont donné l’impression que l’on allait nous servir la même soupe que le premier volet. Mes doutes et mes peurs ont rapidement été balayés et ce malgré quelques fautes de goût (notamment le manque de personnages secondaires intéressants sur Terre, devenants tous plus ou moins anecdotiques et réduits à quelques bons gags - comme la toujours brillante Kat Dennings -). On pourra alors se satisfaire d’un petit caméo sympathique grâce à Loki (vous comprendrez de quoi je parle si jamais vous voyez le film). Ce que l’on peut regretter cependant dans ce film c’est le fait que l’on sent que tout s’enchaine sans réelle surprise. Il y a des références au premier volet, à Avengers (et même une citation du S.H.I.E.L.D.), ce qui permet de garder la cohérence des Marvel (de même que la scène post-générique, devenu un grand classique de ce genre de films).

Le problème malgré tout dans ce récit reste l’esthétique. Quelques incrustations laissent à désirer (sur Asgard notamment), cette impression de flou par moment, etc. Cela m’a donné l’impression de voir un épisode de Primeval par moment (et vous comprendrez là aussi pourquoi car l’intrigue même de l’épisode aurait très bien pu être celle d’une saison de Primeval, et en plus sur Terre nous sommes à Londres cette fois). Finalement, Thor 2 : le monde des ténèbres est un divertissement plutôt sympathique sans pour autant surprendre réellement le spectateur. Alan Taylor, le réalisateur de ce nouveau volet, qui a travaillé sur Game of Thrones (et la promotion du film a été très accentuée là dessus), n’apporte pas grand chose de nouveau. On ne peut pas dire que cela soit forcément plus épique mais bon, on saura se satisfaire de ce divertissement frôlant parfois le bon marché (esthétiquement parlant) mais jouissant malgré tout de quelques très bonnes blagues. Cela manque aussi d’émotions. Mais ça… c’est le problème de Marvel.

Note : 6/10. En bref, un divertissement sympathique flirtant avec quelques bons gags et une histoire plus agréable que le premier volet qui avait dissout tout intérêt pour ses personnages.

Commenter cet article

delromainzika 01/11/2013 11:55


@Clement : Pas vu en 3D donc je ne pourrais pas te dire :/

Clement 01/11/2013 11:04


Tu l'as vu en 3D ? utile ou pas ? j'hésite sur la version a aller voir !