Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Un Heureux Evènement, doux amer intéressant...

18 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19792498.jpg

 

Un Heureux Evènement // de Rémi Bezançon. Avec Louise Bourgoin, Pio Marmai et Josiane Balasko.


Le réalisateur du chef d'oeuvre Le Premier Jour du Reste de ta Vie, revenait l'an dernier avec Un Heureux Évènement, adapté du livre d'Eliette Abécassis du même nom. Et même si il ne vaut pas la révélation précédente que j'ai eu l'an dernier, finalement cette comédie douce amère ne tombe jamais dans le cliché, reste toujours fidèle à la réalité tout en ajoutant une multitude de dialogues humoristiques et détendus. Le tout est agrémenté dans références ici ou là de Un Jour sans Fin à Star Trek. Mais la meilleure scène du film c'est la scène d'ouverture où les deux héros se balancent des répliques à coup de titre de films. C'était grandiose quand même. J'aurais aimé que cela dure plus longtemps. Mais bon, Un Heureux Évènement livre ce que l'on attend de ce film, avec quelque chose en plus, ce grain sincère d'une histoire entre souffrance de la naissance de la vie, et sentiment que l'on donne aussi la vie. Ce paradoxe est très bien exploré par un scénario étoffé, jamais étouffant.

"Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ?"
Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

L'histoire de Un Heureux Évènement est très sympathique de base, et surtout elle est dans l'air du temps. Elle raconte la naissance, la vie, et comment on gère tout ça en couple. C'est assez subtile mais le film joue avec les sentiments des spectateurs qui pourront peut être se reconnaitre en les deux héros du film. Je ne parle pas de mon cas, rassurez vous. Mais ce que je veux dire c'est que la parentalité est un malêtre de nos jours, quelque chose qui peut être mal vécu comme ici puis une fois l'enfant né, on découvre que l'on aime ce petit bout même si il nous bouffe la vie. C'est le cas de l'héroïne qui va se sentir consumée par son enfant, pendant que le père ne fait rien pour l'aider à la tâche. Un Heureux Évènement c'est avant tout une histoire vraie racontée avec beaucoup d'aisance, sans jamais fléchir. Le tout était à mon avis de faire un film où les sentiments aussi bien tristes qu'heureux doivent être réaliste. Louise Bourgoin est une des raisons de la réussite de ce film.

En effet, la jeune actrice s'en sort à merveille. On pouvait croire qu'elle était vraiment la mère de ce petit enfant. Et que Pio Marmai incarné avec beaucoup d'entrain l'homme de sa vie. D'ailleurs, leur relation aussi bien dans la vie de tous les jours qu'au lit ressemble à ce que l'on peut attendre d'une vie de couple ordinaire finalement. Même si eux ne le sont pas. Alors que leur rencontre fût intéressante petit à petit on découvre qu'ils vont entrer dans la routine et qu'un enfant peut de nos jours être un motif de rupture à court terme. Au fond, même si Rémi Bezançon avait été bien plus original avec son film précédent, Un Heureux Évènement n'est pas décevant. Il regorge de bons moments aussi tristes que drôles ou même arrogants et gênants. Un pamphlet sur ce qu'est la vie de nos jours, la vie de couple et la vie de parents. Ce n'est jamais facile tous les jours et c'est ce que le film et son histoire tentent de montrer avec beaucoup de tendresse.

Note : 7/10. En bref, un joli petit film assez réussi qui nous plonge dans un univers à la fois triste et drôle. Une comédie douce amère réussie.

Commenter cet article

#SaveNBC 18/03/2012 18:28


Un très beau film en effet ! Une Louise Bourgoin là où on ne l'attendait pas...