Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Votre Majesté..., j'aimerai bien rire c'est possible ?

8 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19784454.jpg

 

Votre Majesté ! // De David Gordon Green. Avec Danny McBride, James Franco et Natalie Portman.


Il est parfois des comédies qu'il faut éviter, Votre Majesté en fait partie. En effet, derrière un humour en dessous de la ceinture qui ne me dérange pas forcément mais qui n'a pas du tout subtile se cache un film feignant qui a bien du mal à intéresser avec son histoire qui par moment est vraiment vide de sens et catastrophique. Ce n'est pourtant pas que je sois contre ce genre de film qui joue sur le registre du pastiche, car parfois c'est correctement fait voire très sympa notamment Kaamelott quoi, qui est drôle et pas lourde à la fois (bon, certains épisodes sont moins bons, certes). Ce qui sauve par moment le film de la noyade, ce n'est pas non plus la réalisation bateau ou bien les effets spéciaux d'une qualité discutable mais plutôt le casting qui s'amuse et ça se sent, notamment James Franco qui à sûrement voulu jouer l'autodérision et prendre ce rôle comme ça lui venait. Alors c'est une prestation pas forcément super bonne compte tenu de ce qui l'entoure, mais c'est efficace.

À travers les âges, les récits d'aventures ont édifié l'image du vaillant chevalier, prompt à secourir les damoiselles en détresse, à combattre les dragons et à venir à bout de tous les maux de la terre. Mais derrière chaque figure héroïque se cache un frérot empoté dont le seul mot d'ordre est d'éviter tous les risques hardiment défiés par son aîné. Thadeous a grandi dans l'ombre de Fabious, le premier-né et prétendant au trône, dont les exploits sans cesse renouvelés lui valent l'adoration de son peuple. Las de se voir dénier le prestige, les révérences et une ascension possible à la couronne, Thadeous s'adonne aux plaisirs faciles que lui procurent les herbes magiques, les potions alcoolisées et les jouvencelles de petite vertu, jusqu'au jour où la promise de Fabious et future reine Belladonna disparaît aux mains de l'infâme sorcier Leezar. Sa majesté de père livre enfin à sa chiffe molle de fils un ultimatum : se ressaisir et aider son aîné à délivrer sa bien-aimée ou se voir banni du royaume.

L'histoire a un gros défaut de conception. On est mis en situation dès le début, mais tout est trop brouillon et pour masquer ce goût amère de film pas vraiment arrondi sur les angles, on balance des blagues bien grasses qui peuvent faire rire (ou sourire) car ça m'est arrivé tout le long du film par période mais voilà, cette grosse lacune d'histoire qui ne réinvente rien du tout du pastiche, ou encore du film de chevalier, je pense que l'on passe à côté d'une grosse opportunité surtout quand on voit le cast qui a été réuni et qui est tout de même impressionnant. Après il y a les combats et c'est un peu plus réjouissant, on a de l'action, ce qui permet de ne pas finir dans ce côté poétique du film qui lorgne plus sur le mauvais genre que le meilleur.

Ainsi, des blagues potaches qui passent mal, un scénario assez creux et une idée de départ qui se dégoupille d'une manière assez moyenne (notamment sur le début avec Zooey Deschanel qui m'a vraiment déçu). Et puis on a des moments où ça bouge un peu plus, où l'on sourit un peu à ce que l'on veut bien nous dire et nous raconter, puis on en revient au point final où l'on a rien retenu de ce film que l'on préfère oublié bien profondément dans les méandres du cinéma de ce genre qui s'est perdu depuis tellement d'années. Bien que celui ci soit bien mieux que la purge Medieval Pie que j'avais tenté il y a peu de temps sans pouvoir le terminer, ici j'ai réussi à le faire donc c'est plutôt un signe… Bref, c'est pas un film à voir au cinéma, il y a tellement mieux comme un certain film français qui crée du buzz dernièrement…

Note : 3.5/10. En bref, une comédie pastiche bien lourde qui se digère avec les accompagnements et là je parle du casting.

Commenter cet article

Tred 09/09/2011 13:35



J'ai quand même hâte de le voir... Direction le Publicis ce week-end !