Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Téléfilm : The Borrowers - BBC (UK)

28 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

borrowers_2092950b.jpg

 

The Borrowers (Tvf – BBC) // De Tom Harper. Avec Stephen Fry, Robert Sheenan et Christopher Eccleston.


Les anglais ont décidés pour Noël de nous sortir une nouvelle adaptation des Borrowers en téléfilm avec notamment Christopher Eccleston (connu pour avoir incarné le Doctor dans Doctor Who 2005 notamment). L’idée était donc sympathique, quoi qu’un peu décevante tout de même car on perd la magie des personnages dans une histoire qui se veut plus étendue, plus développée. Après avoir déjà vu plusieurs fois quand j’étais encore enfant la version cinéma des Borrowers avec John Goodman ou encore le petit Tom Felton (petit dans tous les sens du terme… évidemment). J’étais enchanté de retrouver ces personnages du dessous le planché, ils sont adorables et surtout, c’est une histoire parfaite pour les fêtes de Noël. Du coup, je me suis rué sur le téléfilm comme une bouchée de pain et j’ai tenté de le savourer, sans retrouver ce que j’avais adoré dans l’adaptation cinéma de 1997. Cette dernière était pleine de magie, d’enchantement, … La version de BBC était un poil décevant car elle s’éparpille un peu de partout.

 

L'histoire des Borrowers, petits parasites qui ne dépassent pas quinze centimètres et qui vivent dans nos maisons. Ils ne doivent jamais être découverts

the borrowers bbc review

Quand on connait l’histoire des Borrowers (et donc quand on a lu le livre comme ça, et vu accessoirement la très bonne adaptation cinématographique), forcément on est déçu de ce téléfilm. Il rempli ses objectifs d’un côté (nous faire rêver pour Noël) mais pas vraiment de l’autre (respecter cette aventure familiale dans une maison). Le fait que l’on sorte du cadre de la maison a été assez mal géré par le téléfilm. J’ai été déçu car on ne prend pas suffisamment le temps de placer l’intrigue au sein de la maison (la grand-mère étant un personnage peu convaincant ici, et le jeune garçon ne disposant pas de suffisamment de temps d’antenne pour réellement nous intéresser à ce qu’il nous raconte). Il manque donc pas mal de choses, et du coup la déception qui en découle est assez violente par moment. Mais la magie de ces petits personnages est là, et c’est sûrement ce qui leur réussi le plus. L’ajout de personnage comme celui joué par Robert Sheenan était une idée judicieuse, qui porte très bien ses fruits puisque Robert s’en donne à cœur joie, ce qui fait plaisir à voir.

 

La première partie du téléfilm est donc plutôt calme et par moment assez drôle (la rencontre entre Homily Clock et le jeune garçon, la grand-mère qui s’acharne sur son plancher, la scène d’ouverture avec le sapin qui tombe…). J’ai retrouvé en moins bien certes, ce que j’avais plutôt bien apprécié dans l’histoire. Mais il manque pas mal de choses, comme une maison plus typique (ici l’environnement ne semble pas être vraiment propice à une intrigue très familiale) et justement cet échec de la volonté de The Borrowers de nous livrer une grande aventure enfantine… pour les enfants. Le traitement scientifique de la chose perd les téléspectateurs, et surtout les enfants qui auraient sûrement préféré quelque chose de moins complexe.  Petite ironie de la chose et de la chaîne, BBC doit avoir des contrats avec Shaun Dooley. Il est apparu dans Sugartown, Great Expectations et maintenant dans The Borrowers. Cela fait beaucoup vous ne trouvez pas ? Au final,  cette adaptation était décevante, malgré des effets spéciaux de bonne facture et une histoire assez simpliste. Cela reste un divertissement de Noël qui n’ébloui pas, malheureusement.

 

Note : 5/10. En bref, un divertissement de Noël certes, mais une adaptation médiocre d’une histoire familiale connue.

Commenter cet article

delromainzika 28/12/2011 21:42


Ah ok, connait pas ^^

menlovemen 28/12/2011 21:02


Son avant-dernier film "Arrietty" est une adaptation des Borrowers.

delromainzika 28/12/2011 19:10


Miyazaki ? Ah bon ?

menlovemen 28/12/2011 19:05


Dur de passer derrière Miyazaki !