Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Série : Almost Heroes. Saison 1. Pilot (Canada)

10 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-06-08-20h20m14s11.png


Almost Heroes // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Vous connaissez tous The Big bang Theory ? Et bien voilà la version pauvre. C'est bien moins drôle, l'esprit potache qui aurait du ressortir m'a un peu donné la nausée finalement puisque cela ressemble à tout ce que l'on peut haïr en terme de téléfilms que l'ont diffuse en France l'après-midi sur M6. Il y avait pas vraiment de potentiel, la série ne fait que de la copie et de la copie pas assez grasse. L'humour est presque invisible. Reste alors la teneur sympathique du duo formé de Terry et Peter, ces deux frères qui vont devoir reprendre le business de leur père : un magasin de comics.

Les deux frères Terry et Peter viennent de perdre leur père. Ils doivent alors prendre les rennes de la boutique de comic book de leur père qui est entrain de devenir un gouffre financier. Alors que Peter travaillait aux côtés de son père et était resté à la maison, Terry en avait profiter pour échapper à sa jeunesse de bullyed pour aller à Harvard et ne jamais revenir en arrière.
vlcsnap-2011-06-08-20h18m47s168.pngAprès avoir vu ce premier épisode, je me suis finalement posé plusieurs questions : Pourquoi l'humour ne fonctionne pas ? - De ce côté là, je pense que le problème de la série est de vouloir faire rire avec des choses trop futiles. Ce qui fonctionne dans Big Bang Theory c'est que l'on se moque ouvertement des geeks, ici on a pourtant le potentiel avec Peter mais rien, tout est plat. Ce qui fonctionne dans des films un peu à la religion geek c'est que l'univers est exploité et de la meilleure façon, ici c'est trop superficiel.

Ensuite les intrigues. On nous parles de tellement de choses qu'on ne sait plus ou donner de la tête entre la mort du père, le passé de Terry avant la mort de son père, ce que fait Peter, le passé de Terry au lycée, les vieilles histoires notamment avec cette jeune femme. Bref, c'est mal fichu. Le scénario est trop corné pour être vraiment bon. Le casting ne sauve pas vraiment la mise à la série bien que le duo Paul Campbell (Le Retour de K2000) et Ryan Belleville (She's the Mayor) fonctionne plus bien sans gros problèmes. Au final, voilà un pilot décevant par son exploitation trop lucide et logique. Pas de place à l'humour geek.

Note : 1.5/10. En bref, ce qui sauve peut être ce pilot c'est finalement que l'on ne s'ennui pas mais pas d'humour et une intrigue qui donne pas vraiment envie, pas de quoi fouetter un chat.

Commenter cet article