Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24 : Live Another Day. Saison 9. Episode 3.

13 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-13-14h29m10s252.jpg

 

24 : Live Another Day // Saison 9. Episode 3. 1:00 PM - 2:00 PM.


Cette saison 9 c’est vraiment du bonus pour les fans de 24. Et vous savez quoi ? Cela me va très bien. Je ne pouvais pas attendre mieux de la part de la série de toute façon car elle ne semble pas être là pour récupérer des téléspectateurs ailleurs mais simplement à faire revenir les vrais fans qui ont eu envie de suivre la série durant ses huit saisons. Depuis le début de la saison, je pense que l’on est plongé dans une histoire qui fonctionne avec le retour de têtes que l’on connait et qui font toujours des choses auxquels on s’attend plus ou moins. Forcément que Mark Boudreau par exemple est capable de faire des choses dans le dos du Président, comme signer des papiers à sa place ce qui pourrait très bien mettre à la fois la place du Président mais aussi celle du pays tout entier en danger. Bien sûr que Jack Bauer va se retrouver à courser des suspects à droite et à gauche afin de sauver la vie du Président Heller qu’il estime plus que tout (il faut dire qu’il a toujours eu une bonne relation avec lui dans le sens où il a toujours senti son sens de la loyauté envers son pays). Dans 24 il y a toujours des courses contre montre, des courses poursuites et l’une de mes préférées de cet épisode est celle du métro.

Le métro est un aspect typique de Londres (car c’est généralement très différent dans toutes les villes du monde). On peut donc voir Jack à la poursuite de Simone Al-Hirazi. Cette dernière est maligne comme tout mine de rien et sait très bien comment s’y prendre pour échapper à Bauer. La scène dans le métro était tendue et permet d’installer encore une fois un climat que 24 connait bien. Car de toute façon, le but de la série n’est pas de changer complètement sa narration. Bien au contraire, on voit à quel point les scénaristes ont scrupuleusement voulu respecter la série originale et ne pas la trahir dans cette suite. Forcément il y a des facilités dans le scénario qui permettent de faire durer l’histoire plus longtemps. C’est de là qu’au fond vient le « Damn it » de Jack Bauer. Il trouve toujours le moyen de louper des gens à droite et à gauche (cette fois ci Simone à cause de Chloe) mais ce n’est pas grave car tout va rapidement rentrer dans l’ordre par la suite. Enfin, c’est ce que l’on peut espérer. Mais on sait aussi que la saison est bouclée et qu’il y a donc une histoire à suivre sur douze épisodes à laquelle il n’y aura pas de suite. C’est agréable ce genre de choses tout de même.
vlcsnap-2014-05-13-14h22m24s31.jpgImaginez si Jack avait réussi à avoir le programme de contrôle des drones aussi tôt dans la série, il n’y aurait plus vraiment de quoi faire une course contre la montre dans le sens où arrêter les suspects ne serait plus sa priorité. La série se permet également d’éliminer petit à petit des personnages (Morris et Prescott) et de recentrer l’historie sur des personnages que l’on a envie de suivre dans leurs aventures. Le duo Jack et Chloe fonctionne donc encore et ce même quatre ans après l’arrêt de la série. Ensuite il y a Kate. Cette dernière apparait déjà comme un vrai intérêt amoureux pour Jack Bauer. Je ne suis pas contre cette idée, surtout qu’il y a une alchimie de chat et de la souris qui fonctionne plutôt bien au premier abord alors pourquoi pas après tout. La grande méchante de cette série c’est Margot Al-Hirazi, la mère de Simone. J’aime bien ce personnage. Pour le moment on n’en voit pas grand chose mais justement, j’aime bien les grands mystères de ce genre là. Cela permet aussi à 24 de préparer le terrain. Cela me rappelle des méchants comme celui incarné par Jon Voight dans la saison 7. On les présente petit à petit.

Note : 7/10. En bref, course contre la montre, Jack Bauer qui tire de partout, etc. tout est là pour mon plus grand plaisir.

Commenter cet article