Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24. Saison 8. Episode 14.

3 Avril 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-4201316

 

24 // Saison 8. Episode 14. Day 8.

 

Enfin on nous sort la carte de la traître de la CTU ! Je l'attendais venir gros comme une maison mais je ne voyais pas du tout Dana Walsh l'être finalement, je voyais plutôt quelqu'un comme Hastings ou le jeune geek qui a des vues sur Dana. A seulement 10 épisodes de la fin de la série, je trouve que c'est encore un peu plat après l'EMP qui m'avait fait tomber par terre tellement j'ai adorer cette mise en danger des personnages.

J'attendais plus de cette saison de 24 et finalement, j'arrive à me contenter des petits ingrédients que l'on nous met sous le nez. Dans ce nouvel épisode, j'ai trouvé risible le fait qu'on nous sorte encore une fois cette histoire avec le cabinet de la présidente et si son secrétaire meurt, alors là, c'est le ponpon car c'est franchement dommage. Un personnage que j'aimais bien la saison dernière de par sa part de réalisme et qui nous lâche déjà. Quelle idée ! Par ailleurs, le chef des armés qui outre-passe le pouvoir de la présidente et complote dans son dos c'est du réchauffé et c'est dommage, j'ai vraiment eu l'impression de revivre une autre saison de la série. C'est ainsi que l'on appelle ça un pétard mouillé bête et méchant.

Beaucoup de fans l'on certainement remarqué et moi aussi, Jack guéri plus vite que son ombre, c'est le Lucky Luke de la guérison notre chère compère. En effet, il peut se faire tirer dessus, se casser des côtes, ... qu'il se relève tout le temps et le tout, comme si rien ne s'était passer. C'est vrai aussi que Jack à terre, ce ne sera plus 24 heures intensives d'action mais aussi un Jack à l'hôpital qui engendrerait des minutes de tournages de pousses à la CTU.

Les histoires s'enfilent et se défilent, dommage que cette saison soit aussi fluide et moins complexe. J'aurais vraiment aimer plus de testostérone à la manière de prémices de la série mais bon, on ne peut pas tout avoir après 8 années de bons et loyaux services, juste de finir sur une bonne note. J'attends ce series finale avec impatience.

 

Note : 7/10. En bref, un épisode à la fois bon et correct qui ne manque pas de me rappeller que la fin est proche.

Commenter cet article