Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24. Saison 8. Episode 17.

14 Avril 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

 

vlcsnap-11611622.png

 

24 // Saison 8. Episode 17. Day 8.

 

Voilà qui me réjouis car la série arrive à faire encore de l'excellent et à nous fournir une fin de saison plus sombre que jamais dans la série. Un terrain parfaitement maîtrisé dans ce nouvel épisode. Un épisode aux travers complètement cinglé et nous assurant une fin horriblement dommage mais tellement bonne pour la suite des aventures de Jack Bauer, détruit à jamais.

La première réjouissance pour moi a été de retrouver notre président Charles Logan, lavé de toutes les accusations qui lui étaient faites dans la saison 6. Un président qui avait conspirer dans la mort de David Palmer, un ancien président de la série et donc des Etats-Unis, aussi un ami de Jack Bauer. Notre chère présidente actuelle doit faire appelle à lui pour faire face aux russes qui ne veulent plus du "Peace Agreement" avec l'I.R.Q depuis que Hassan est mort. Sauf que la présidente et avec l'accord du gouvernement de l'I.R.Q nomine la femme d'Hassan comme présidente remplaçante, le temps de faire de nouvelles élections. Les russes ne l'entendent pas de cette oreille et Charles Logan, qui a garder d'excellentes relations avec le gouvernement russe et qui est déjà au courant de tout (je me demande s'il ne fait pas partie du truc lui aussi), doit aider à les convaincre.

Ensuite, cela est certainement le truc que j'attends depuis le début de la saison, Chloe à la tête de la CTU. Certes, elle n'a pas pris beaucoup de fonction dans l'épisode (enfin, pas encore) mais cette passassion de pouvoir est une excellente idée. Hastings était un personnage que je commençais à apprécier mais bon, il ne me manquera pas, tellement j'ai peu d'estime pour lui. Dommage. En tout cas, j'espère que Chloe sera à la hauteur des fonctions qu'on lui a accordée. Elle pourrait même devenir chef de la CTU de NY définitivement et non plus être remplaçante si elle arrive à gérer la situation de crise qui est vécue en ce moment par la CTU.

Enfin, pour Jack et Renee. Cette histoire d'amour insérée dans la série me fait beaucoup pensée à du James Bond. En effet, j'ai l'impression de voir une histoire du bad boy avec la beautiful. Cependant, cette fin m'a laissée sur le carreau car franchement, je ne m'y attendais pas du tout même si j'avais lu que la série se dirigerait de plus en plus vers le sombre, le côté "dark" des personnages. Ici on creuse à fond et cela fonctionne à merveille. Parfaitement même. R.I.P Renee.

 

Note : 10/10. En bref, un des meilleurs épisode de la saison rien que pour sa fin.

Commenter cet article