Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 30 Rock. Saison 6. Episode 15.

30 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-30-17h43m04s189.png

 

30 Rock // Saison 6. Episode 15. The Shower Principle.


Ce que j'adore avec cette nouvelle saison de 30 Rock c'est que même si la série n'a plus rien à raconter (il ne faut pas se voler la face, elle tourne en rond autour de ses personnages depuis le début de la saison) elle trouve toujours le moyen de nous faire rire malgré tout. "The Shower Principle" fait parti de mes épisodes préférés de cette nouvelle saison de 30 Rock, tout simplement parce que les délires sont terriblement bons et les personnages sont au sommet de leur forme. On a des tonnes choses qui se déroulent dans cet épisode, notamment Lemon qui fait de la méditation. En effet, Liz veut changer quelque chose dans sa vie car chaque année c'est la même chose. Elle fait toujours les mêmes choses et elle en a marre de la routine. C'est ce que j'ai trouvé d'assez fascinant car la série critique presque toutes les saisons précédentes (invoquant le principe de répétition) et promet quelque chose de novateur (la volonté de changer de vie, de changer d'air et de faire les choses différemment). Liz tente même d'être drôle et c'est ce qu'elle va être minute 20 (oui, on ne peut pas dire H24…).

Evidemment, elle va tenter de changer quelque chose en elle, et j'ai adoré autre chose : les flashback dans les flashbacks. Cette inception (oui, maintenant le terme a été tellement reprit, merci Christopher Nolan que l'on peut l'utiliser n'importe oui, tant que c'est quelque chose dans quelque chose) de sa propre vie en 2010, en 2011 et … en 2012 offrait à l'épisode ses meilleurs lignes de dialogues. J'étais hilare façon à Liz Lemon et son sentiment désespéré. Mais encore mieux quand elle se retrouve dans cette sorte de rêve bizarre où Jack est un gourou et elle, une disciple. D'ailleurs, ce délire m'a beaucoup plu lui aussi. 30 Rock est une excellente série car même après 6 ans, elle trouve toujours le moyen d'avoir quelque chose à remettre sur le tapis pour en rire sans tenter de se répéter. C'est là que l'on voit le talent des scénaristes mais aussi de Tina Fey, la créatrice de la série et héroïne. Encore une fois, 30 Rock critique aussi les programmes de NBC, puisque lors de sa méditation, Liz va énuméré quelques soucis comme le petit ami, le DVR (souci actuellement chez NBC qui ne fait plus d'audience live), ses pieds, Smash les lundis (petite pub glissée mais aussi critique vitriolée), sa moustache, ...
vlcsnap-2012-03-30-17h45m56s116.png30 Rock s'amuse et s'en fout. Elle n'a plus rien à prouver alors elle fait ce qu'elle veut. Notamment avec Tracy Jordan qui pour une des rares fois cette saison était au top de sa forme. En effet, il pense qu'il est une star alors que finalement ce n'est pas tellement le cas. Le fait qu'il signe pour jouer dans 5nowDog5, un film annuel sur des chiens dans la neige que produit Disney (on sent encore la petite pique à Disney et le fait qu'elle produit à la pelle des films complètement rasoirs et débiles à la chaîne chaque année, avec des stars… ratées). Par ailleurs, je pense qu'il est tente pour Kenneth de retourner au Page Program (Hazel est loin d'être ma tasse de thé, et elle m'énerve de plus en plus, c'est même le seul reproche que j'ai à faire à cet épisode), et puis évidemment bien aimé la partie avec Hank Hooper avec ses souvenirs du Vietnam et sa philosophie de l'eau. Des trucs à la limite de l'hallucination mais parfaitement orchestrés dans le scénario. Ainsi, 30 Rock livre ici l'un de ses meilleurs épisodes de la saison (voire même le meilleur quand on y réfléchit d'un peu plus prêt).

Note : 9.5/10. En bref, un épisode presque parfait, si seulement il n'y avait pas eu Hazel pour me le gâcher, un petit peu...

Commenter cet article