Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 30 Rock. Saison 6. Episode 3.

27 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

30-Rock-Idiots-Are-People-Three-Season-6-Episode-3-6-550x36.jpg

 

30 Rock // Saison 6. Episode 3. Idiots Are People Three! (Part 2).


Et ainsi s’achève donc la seconde partie du double épisode lancé la semaine dernière. L’épisode était hilarant et les diverses intrigues tombent tout de suite sous le sens. En tout cas, je suis toujours aussi fasciné par cette série. 30 Rock est sans conteste possible l’une des meilleurs comédies de ces dix dernières années. Dans ce nouvel épisode et suite du précédent, Jack continue de faire des jugements hâtifs sur le nouveau petit ami de Liz incarné par le très charmant James Marsden, Criss. Ce dernier a des rêves d’entrepreneur, il veut montrer un camion de fast-food (sa première expérience dans le domaine n’était pas réussie, réussissant plutôt à se faire passer pour un pervers de service – scène hilarante d’ailleurs –, pauvres enfants). L’épisode nous concède donc une fois de plus quelques scènes plutôt sympathiques entre Jack et Liz. On sait pertinemment que les deux sont amoureux (sûrement plus Jack que Liz) mais c’est réellement bien foutu et donc… excellent. Leurs chamailleries me font toujours autant rire et même si c’est pour des relations amoureuses, comme c’est le cas ici. Mais ce n’était que transversal puisque l’épisode en lui-même ne se concentre pas vraiment sur le triangle Liz, Jack et Criss.

 

En effet, Liz se retrouve dans une position assez peu enviable quand elle doit faire face au mouvement de Tracy : les « Idiots Are People Three ». Même si je ne comprends pas trop le fait que cette histoire ait pu mériter deux épisodes, c’était quand même bien sympathique. Et puis 30 Rock fait son annonce pour tous les idiots de la planète devant Yahoo, FOX News, Today, Spike et… Cinemax (d’ailleurs quelque chose de marrant pour Spike où Denise Richards faisait une apparition dans la dernière saison de Blue Mountain State). 30 Rock est une série qui critique de façon assez subtile pas mal de trucs de la société américaine et bien évidemment, NBC fait aussi dindon de la farce quand Jack doit prendre en mascotte un cheval déguisé en licorne pour la chaîne afin de donner à Devon Banks (Will Arnett était de retour) ce qu’il voulait. Devon est un personnage que j’aime tout particulièrement car Will Arnett est toujours aussi drôle, peu importe ce qu’il fait. Je suis sûr que ce gars me ferait rire même en lisant l’annuaire téléphonique. C’est un grand acteur et je trouve qu’on le voit trop peu, sûrement aussi pour ça que ses apparitions sont efficaces. Son personnage dans 30 Rock est donc utilisé avec parcimonie. Il va cette fois faire du chantage à Jack. Si Devon ne diffuse pas une vidéo incriminante de Tracy, il doit en échange avoir une place à St Matthews pour sa fille Liddy.

359101.jpg

L’histoire part de pas grand-chose mais petit à petit donne dans le grand spectacle humoristique. Entre la scène au restaurant, les remarques de Jack (qui passe toujours pour le meilleur du monde face à Devon alors qu’au début de l’épisode il tient Jack par les parties). Le véritable atout de l’intrigue des « Idiots » c’est sans aucun doute Denise Richards. Entre sa blague sur les micros qui ressemblent à des cornets de glace noir et celle sur l’ascenseur qui est pour elle une pièce qui bouge, voilà qui est vraiment hilarant. L’actrice a une vocation pour la comédie bien supérieure à ce que l’on pourrait croire. Déjà qu’elle était excellente dans Blue Mountain State. A mon avis, il serait temps de lui offrir une sitcom non ? Mais un truc CSP+, pas un déchet en rire enregistrés… merci. Et enfin la dernière histoire de l’épisode qui retient notre attention c’est évidemment Kelsey Grammer qui imite James Bond ou plutôt James Bonk. Kelsey va également faire une pièce tirée de la vie d’Abraham Lincoln pour les employés afin qu’il puisse pendant l’entracte déplacer le corps de Pete dans son bureau et donc permettre à Jenna et Kenneth de s’en sortir indemne de cette histoire. Le tout était très fun, et surtout Kelsey Grammer qui était excellent dans Boss cette année, arrive à retrouver ses armes comiques dans cet épisode.

 

Jouer une version assez exacerbée de son propre rôle m’a beaucoup fait rire. J’aurais même aimé en voir plus mais pas forcément dans ce sens là, juste dans plusieurs mini histoires, retrouver ce personnage dans son propre rôle a la James Bond. Ainsi, ce nouvel épisode de 30 Rock a su trouver les mots justes pour être très bon. Cette sitcom est clairement une des meilleures du paysage sériel américain. C’est vrai que c’est peut être de l’humour élitiste, réservé à une certaine classe, mais ce n’est pas pour autant qu’on peut nier l’existence d’un scénario toujours au poil. Par ailleurs, petit bonus quand Liz parle aux « Idiots » en disant que c’est grâce à des gens comme eux qu’on va avoir droit à un film tiré d’Entourage. Moi je trouve ça hilarant. Désolé mais franchement, 30 Rock… rocks.

 

Note : 8/10. En bref, toujours au top, cette série me fera toujours autant rire. Même si l’idée de faire de cette intrigue un double épisode n’était pas forcément pertinente, cela reste quand même intéressant.

Commenter cet article