Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 30 Rock. Saison 6. Episodes 13 et 14.

23 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-23-18h11m41s66.png

 

30 Rock // Saison 6. Episodes 13 et 14. Grandmentor / Kidnapped By Danger.


Hier soir sur NBC ce n'était pas une demi heure de 30 Rock que l'on a eu, mais une bonne heure de comédie. Décidément cette année ce n'est pas de tout repos de diffuser 30 Rock. Surtout que la pauvre série a 22 épisodes à diffuser de janvier à mai. NBC était malade de ne pas la mettre dès la rentrée. Mais bon, ce n'est pas grave car le plaisir de retrouver les personnages en janvier dernier fût encore plus intéressant. Donc deux épisodes, diamétralement opposés évidemment car ne racontant pas du tout la même histoire. Mais ce n'est pas un soucis car je vais vous en parler dans une même critique mais séparément afin d'éviter de mélanger les choses. Deux épisodes assez égaux contrairement à d'autres paires réalisées précédemment dans la saison où la parité des épisodes en terme de comédie n'était pas forcément le maitre mot.
vlcsnap-2012-03-23-18h15m32s68.pngDans "Grandmentor", Jack est vexé qu'Avery ne soit plus celui qu'il était avant, alors il va tenter de trouver une façon de changer ça. Cette histoire n'était pas spécialement excellente mais elle permet à Jack de ne pas être au four et au moulin, et donc de se concentrer sur quelque chose. Il est vrai que Jack a souvent pour habitude d'être un peu de partout dans la série , c'est une figure gravitationnelle, mais voilà, par moment j'aime bien que l'on pose un peu le personnage et qu'on le laisse avec une petite histoire bien à lui. Cet épisode nous offre cette possibilité mais ce n'est pas aussi réussi que j'aurais aimé. Dommage. Car j'adore Jack en plus. Mais "Grandmentor" se rattrape assez bien avec le reste. Et notamment Jenna qui a l'idée de faire un téléfilm sur… Avery. J'adore quand Jenna part dans ses délires complètement fous. Et le pire c'est qu'elle a toujours quelqu'un pour la suivre dans ses aventures. En l'occurrence ici Jack qui va donner à Jenna la possibilité de jouer le rôle principal de ce téléfilm (en l'occurrence le rôle d'Avery). Même si le personnage d'Avery peut être intéressant par moment dans 30 Rock, cette fois ce n'était pas spécialement ce que j'attendais de la série. J'aurais peut être préféré qu'on nous la joue un peu plus humble finalement.

Pendant ce temps, Liz se charge de Hazel. Cette dernière tente d'aider Tracy en le laisse faire ce qu'il veut. Liz était très drôle dans sa manière de balancer ses petites phrases de dialogues scintillantes de références plus bêtes et plus drôles les unes que les autres. 30 Rock est parfois un temple aux références de pop culture (cela me fait penser que les sitcoms deviennent ces dernières années des temples de la pop culture, peut être un peu trop, alors attention à l'overdose, même si pour le moment j'aime bien ça). Kenneth n'aime évidemment pas que Hazel laisse Tracy faire ce qu'elle veut, car il sait pertinemment qu'il a besoin d'être encadré constamment sinon il est insupportable. C'est ce qui va se passer et Hazel, que je n'aime pas spécialement dans cet épisode (sauf pour ses face à face avec Liz). Le sketch final de l'épisode était très mignon et même si au fond on ne pouvait pas attendre quelque chose de grandiose, ce fût suffisamment bien fait pour me laisser sur une belle faim. Et entamer la suite de cette petite soirée 30 Rock que NBC nous concoctait.
vlcsnap-2012-03-23-18h19m40s245.pngCar très justement, le second épisode de la soirée était "Kidnapped By Danger". Un épisode plus réussi que le précédent, notamment pour son florilège de guest allant de Cynthia Nixon (Sex & The City) à William Baldwin (frère d'Alec Baldwin qui incarne Jack Donaghy dans 30 Rock). Au fond, cet épisode était presque la suite de l'épisode précédent pour ce qui est de l'intrigue autour du téléfilm puisqu'ils commencent à faire ce fameux film sur Jack et Avery (écrit par Liz, que c'est mignon). Et évidemment, qui de mieux pour incarner Jack que… William Baldwin. Les scènes entre les deux frères sont assez marrantes et pour une fois Willy ne balbutie pas et ne joue pas au mec qui n'en a rien à faire. Il était fun, mais c'est aussi grâce à son frère. La réussite est en tout cas là, donc merci à 30 Rock d'avoir invité le frère Baldwin. Il ne manquait plus que Adam Baldwin et la famille aurait été au complet. La mère d'Avery est de retour elle aussi quand elle découvre qu'un film est fait sur sa fille, mais Liz se met au travers de son chemin afin d'être sûr qu'elle et Jack ne sortent pas ensemble.

Evidemment, tout ne va pas se passer comme prévu, comme à chaque fois dans 30 Rock. La scène finale de l'épisode avec Jenna et Jack était d'ailleurs assez marrante et bien foutue. J'aime bien quand 30 Rock s'amuse avec ses personnages de cette façon. Et Jenna encore une fois n'a pas peur du ridicule. Surtout quand Jenna écrit une chanson pour le film, mais Weird Al va la parodier (d'ailleurs c'était très marrant et la reprise du générique de 30 Rock à la fin de l'épisode par Weird Al était également excellente, une belle invitation à revenir la semaine prochaine pour regarder encore une fois 30 Rock). Jenna et Tacy décident alors d'écrire une chanson tellement bizarre que même Weird Al ne pourrait pas la parodier (et il va alors en faire une version normale, et l'inverse d'une parodie). Le meilleur moment de l'épisode ce doit être quand Jenna chante la chanson chez Jimmy Fallon (qui fait une apparition dans son propre rôle). Au final, cet épisode était réussi, bien plus que le précédent. L'énergie de 30 Rock est toujours vivante et j'aime ça.

Note : 6/10 et 7/10. En bref, deux épisode assez bons et bien écrits.

Commenter cet article