Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 30 Rock. Saison 7. Episode 5.

1 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-01-15h36m07s74.png

 

30 Rock // Saison 7. Episode 5. There's No I in America.


"There's No I in America" reprend là où l'on avait laissé la série avec le 7.04 "Unwindulax". Nous laissons Jack et Liz en plein doute quant au candidat que Jenna, personne la plus influente des Etats-Unis à l'heure actuelle, allait choisir. D'un côté Obama (et donc sa meilleure amie Liz) ou de l'autre Romney (et donc choisir le camp de Jack). J'ai trouvé cette petite bataille pour les élections très inspirées. Comme à chaque fois, Tina Fey s'éclate avec les candidats et c'est justement ce qui rend l'épisode encore plus appréciable. Rien que le moment où Jack cite les personnalités qui soutiennent Romney dont le squelette de Charlton Heston ou encore Chuck Norris, je n'ai pu m'empêcher de rire. Surtout qu'à côté, Jack dénigre le fait qu'Obama a de belles plantes à ses côtés comme Blake Lively (pour ne citer qu'elle) et que Jenna serait alors dans l'ombre à côté de ces femmes pendant qu'elle pourrait être sous les projecteurs avec Romney. Le côté narcissique de Jenna était particulièrement bien traité dans l'épisode. C'est même l'une des choses que j'ai préféré. Jenna continue d'être un personnage drôle (comme beaucoup de personnages de la série certes) et qui n'apprend jamais de ses erreurs.

L'idée même que Jenna puisse être celle qui choisie le futur président des Etats-Unis grâce à un petit tweet était tout de même très inspiré. Et puis l'épisode s'amuse constamment de cela. Notamment dans un débat opposant Liz et Jack sur qui elle devrait voter. Certes l'épisode ne l'exploite pas toujours à totalement, mais globalement l'on peut parler d'une réussite. Liz et Jack vont alors nous offrir quelques bonnes répliques (notamment une au sujet de The Farm ou encore Liz qui veut déménager en France alors que dans notre pays nous ne savons apparemment pas faire le thé glacé). La bataille est féroce entre les deux personnages et va même jusqu'à la parodie du clip de campagne avec Liz décrite comme une sorte de monstre. J'ai adoré ce petit clip d'ailleurs. C'était très inspiré et franchement, je ne pouvais pas demander mieux de la part d'une série qui a été créée par l'une des anciennes vedettes du Saturday Night Live. Mine de rien, chaque semaine 30 Rock renoue avec la créativité et l'absurdité de cette émission comique américaine qui dure depuis plus de vingt ans maintenant.
vlcsnap-2012-11-01-15h27m55s7.pngCe que j'ai trouvé intéressant c'est de voir si les scénaristes allaient aller jusqu'au point de choisir un camp. Cela aurait été mal vu de la part de la série mais cela aurait également pu être couillu. Evidemment, ils vont faire le choix de ne pas prendre parti. Jenna ne va supporter aucun des candidats. D'un côté Liz va faire en sorte que Jenna se fasse virer de Twitter grâce à l'aide de Tracy et de l'autre Jack va se rendre compte que cette bataille n'aura pas de bon dans le sens où il n'a pas envie d'une Amérique pleine de filles comme Jenna Maroney (et on peut le comprendre dans un sens). Maintenant que les deux épisodes spéciaux des élections sont passés, je suppose que l'on va revenir à quelque chose de plus classique dans la série et donc à la trame originale de la série : la chute de NBC. J'ai déjà hâte de voir comment les scénaristes vont rebondir après ces deux épisodes particulièrement bons. Le tout s'achevant par l'intrigue de Kenneth et le baiser qu'il reçoit à la fin de l'épisode.

Note : 8/10. En bref, toujours drôle, toujours inspirée. Même après 7 années, 30 Rock surprend toujours.

Commenter cet article