Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 30 Rock. Saison 7. Episode 7. Mazel Tov, dummies !

30 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-30-15h58m27s209.png

 

30 Rock // Saison 7. Episode 7. Mazel Tov, dummies!.


"If it's positive, awesome! We're having a baby. I wanna name it Frisbee. If it's negative, awesome. We're not gonna fight about the name Frisbee, and we get disco fries for breakfast, because we're sad." C'est sur ces belles paroles de Criss que je voulais ouvrir ma critique de l'épisode. J'ai trouvé que cela résumait bien le personnage de Liz et sa relation toujours aussi complice avec Criss. C'est la plus belle histoire d'amour que la série ait pu développer pour Liz et je suis content qu'elle soit faite dans cette saison. Cela permet aussi d'apporter un peu de fraicheur à la série (déjà initiée la saison précédente) mais aussi une certaine stabilité pour le personnage de Liz. Cette semaine du coup Liz et Criss ne comprennent pas que Dennis puisse adopter un enfant et pas eux uniquement parce qu'il est marié. Ils vont alors décider de se marier et de ne pas en faire tout un plat. Et ce mariage improvisé était génial. Outre les références il y a aussi toute l'énergie créative de la série qui en transpire. J'étais donc ravi.

Pendant ce temps, Jenna est détenue par un homme qui a gagné un concours mais Jack va trouver un moyen de lui faire prendre 2000 dollars à la place. Mais Jenna va surtout se rendre compte qu'elle est une has been, de celles que l'on ne regardent plus pour ce qu'ils font. Et pourtant il y a deux épisodes de cela elle pouvait influencer le cours des élections présidentielles américaines. Ca a n'y plus rien comprendre. En tout cas cette partie de l'épisode permet aussi de commencer à fermer le chapitre Jenna. Le personnage arrive au bout de sa carrière et il n'y a plus rien ensuite pour elle au Rockfeller Center. C'est une manière intéressante d'introduire cette conclusion que j'attendais de façon assez différente. En tout cas, j'ai hâte de voir ce que la fin de la série nous réserve de ce point de vue là. Par ailleurs, les apparitions de Dennis Duffy et de Dr Spaceman étaient réellement sympathiques. Cela permet d'apporter à la série un plus (cette idée que tous les personnages déjà vu précédemment reviennent faire un petit coucou).
vlcsnap-2012-11-30-16h10m12s86.pngDu coup, revoir Dean Winters, Chris Parnell c'était une bonne chose. Et puis nous avons toujours James Marsden et enfin une apparition de la momie Tony Bennett, grand amour de la chaine NBC qu'il était obligé de retrouver dans 30 Rock pour une petite chanson (même si son utilité est proche de zéro c'est quand même une guest sympathique sur laquelle on ne peut pas cracher). Et puis je ne m'y attendais pas. Enfin, Tracy et ses idées, Tracy et ses choix débiles, Tracy... commence à me donner envie de me dire qu'au fond ce personnage n'aurait jamais dû rester aussi longtemps dans 30 Rock. Je n'ai rien contraire l'acteur qui semble s'amuser mais le personnage est beaucoup trop dans la répétition. Quelques scènes sont bonnes (notamment cette idée autour des scripts) mais ce n'est pas suffisant. Enfin, Jack est relégué au second plan une fois de plus afin de donner le "la" à certains moments de l'épiode. Ce n'est pas parfait non plus mais cela prouve toute l'influence du personnage (quand on pense que Alec Baldwin avait voulu quitter la série il y a deux ans de cela et il est toujours là).

Note : 7/10. En bref, drôle, fun et instaurant ce sentiment de conclusion qui dit : "c'est bientôt la fin, sortez déjà les mouchoirs".

Commenter cet article