Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 666 Park Avenue. Saison 1. Episode 10. The Comfort of Death.

10 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-10-00h32m42s45.png

 

666 Park Avenue // Saison 1. Episode 10. The Comfort of Death.


J'avais peur de me replonger dans 666 Park Avenue. Disons qu'après le décevant épisode 9 et surtout l'annulation de la série, j'avais peur soit de gagner un souvenir encore plus détestable de la série soit retrouver ce que j'appréciais dans celle ci et du coup me sentir mal vis à vis de son annulation. Cependant, ABC a été tendre avec les téléspectateurs dans le sens où même si elle sera bâclée, nous aurons droit à une vraie fin, ce qui me réjouit d'avance. Je veux des réponses et je pense que l'on ne pourra pas les avoir d'une autre façon. "The Comfort of Death" n'est pas là pour nous rapporter des réponses c'est certain mais bel et bien pour nous offrir un épisode avec ses bonnes surprises. En effet, Jane et Cooper se rendent dans une maison qui pourrait bien leur apporter quelques réponses. En tout cas, j'aime bien la dynamique qu'il s'est installé entre les deux personnages alors que Jane doit toujours faire attention à ne pas éveiller les soupçons de Gavin. Jane est un personnage important de la série et ce même si tout ce qui l'entoure pas n'est ce qu'il y a de plus réussi.

Disons que j'en attendais peut être un peu trop de sa part avec les premiers épisodes. Mais petit à petit, elle parvient cependant à découvrir de nouvelles choses à et débusquer les mystères qui se cachent derrière. Elle va alors tomber face à un homme, Harlan, âgé de 117 ans. Un homme que l'on verra rajeunir à la fin de l'épisode. J'ai trouvé ça assez ironique et fun, même si pour le moment je ne vois pas vraiment où la série veut nous emmener. 666 Park Avenue a tellement de choses sur le feu que forcément, elle a le feu qui lui brûle un peu le derrière. Cet homme est d'une aide précieuse à Jane sauf que l'aide à toujours eu un prix (comme dirait Rumple dans Once Upon a Time : Magic always comes with a price). Pendant ce temps, Alexis continue de jouer son petit jeu avec Brian contre son envie. En effet, elle ne veut plus jouer ce jeu là avec lui dans le sens où elle ne veut pas être une briseuse de couple. Sauf que Gavin sait se montrer persuasif alors qu'il lui a permis de retrouver l'usage de ses jambes (qu'elle avait perdues lors d'un accident avec délit de fuite quelques années auparavant).
vlcsnap-2013-02-10-00h28m58s114.pngNous allons même découvrir que l'accident d'Alexis est lié à la femme de Brian. C'est complètement tarabiscoté comme intrigue mais j'aime bien. Le fait qu'elle soit maintenant à contre sens, tout cela à cause de Gavin finalement, pourrait apporter un peu de piment aux prochains épisodes et rendre sa vengeance d'autant plus froide. Je n'oublie pas le retour de Sasha qui était également sympathique. Je trouve juste dommage que le personnage ne soit pas plus mystérieux. J'aurais adoré que le tout fonctionne différemment. Ses retrouvailles avec Olivia étaient cependant décevante. Le problème est que Vanessa Williams n'est pas du tout à sa place dans ce registre là et forcément, cela passe très mal. Je préfère quand l'actrice joue à la vilaine dans Ugly Betty et accessoirement dans Desperate Housewives (où elle servait beaucoup plus de ramasse miette qu'autre chose finalement). Après tout cela, 666 Park Avenue prouve donc qu'elle a encore des choses à dire et me motive à achever le peu d'épisodes qu'il reste encore.

Note : 6/10. En bref, rythmé, un peu fun sur les bords et intéressant.

Commenter cet article