Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 666 Park Avenue. Saison 1. Episode 6. Diabolic.

6 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

666-Park-Avenue-Episode-6-Diabolic-5.jpg

 

666 Park Avenue // Saison 1. Episode 6. Diabolic.


Après avoir développé plusieurs intrigues, 666 Park Avenue continue de les exploiter avec beaucoup d'intérêt. Notamment celle de Jane. La police commence à enquêter sur les meurtres qu'elle semble voir. Et elle va évidemment perdre toute crédibilité quand elle va avouer être attaquée par un fantôme. Petit à petit, je trouve que la folie potentielle qui guête Jane pourrait être un axe important de développement par la suite. La série utilise assez bien l'une de ses héroïnes afin de la mettre dans des situations plus rocambolesques les unes que les autres. C'est pour cela d'ailleurs que 666 Park Avenue me rappelle un peu Chambre 1408 où Jane pourrait alors passer pour la John Cusack de la série. Jane aimerait bien revenir dans l'Indiana et quitter le Drake. Sauf que d'une part on ne quitte pas Gavin comme ça, et d'autre part, Henry a beaucoup de choses à faire alors que sa carrière politique ne fait que commencer.

Alors que Henry n'avait aucune attache réelle à New York auparavant, le début de sa carrière politique est une excellente chose. Bien évidemment, 666 Park Avenue se garde de nous faire palir d'ennui avec une exposition trop longue. Mais c'est aussi un défaut dans le sens où du coup, la série ne prend pas vraiment le temps de nous introduire ce qu'il va se passer dans les prochains épisodes. Je suis certain que le potentiel de Henry est bien plus important que la série ne semble le laisser sous entendre. En effet, depuis le début de la saison Dave Annable semble être un personnage secondaire de l'équation. De son côté, le Dr Scott Evans incarne l'intrigue de la semaine. Il s'agit d'un docteur qui accepte un prêt de la part de Gavin afin de l'aider dans ses problèmes financiers, sauf qu'il va préférer utiliser cet argent pour parier et ainsi perdre tout cet argent. L'avantage c'est que Gavin a créé une porte de sortie pour un personnage (Scott va surement se retrouver éliminé dans le prochain épisode).
666-park-avenue-106.jpgLe retour de ce vilain russe m'enchante plutôt bien. Il était un amusement intéressant de deux épisodes précédents autour de la journaliste pleine d'aspiration. En espérant qu'ils ne foirent pas son retour. Le tout ressemblait beaucoup à un épisode de The Booth at the End, une websérie assez amusante et mystérieuse que je vous conseille. Pendant ce temps, Victor Shaw aimerait bien reprendre le Drake mais tout ne se passe pas comme prévu. Ce que j'ai surtout aimé dans cette partie de l'épisode c'est voir Terry O'Quinn en pleine manipulation. Il a une tête assez effrayante que j'apprécie beaucoup. Je trouverais dommage que la série ne l'exploite pas plus que ça. Enfin, la seule découverte réellement palpitante de l'épisode c'est évidemment Jane qui découvre que Jocelyn est sa grand mère. Le potentiel de cette aventure est réellement intéressant. Finalement, 666 Park Avenue nous offre encore un épisode assez sympathique même si bien moins rythmé que les précédents. Les intrigues avances et les mystères continuent d'animer la série. Que demander de plus, un divertissement assez efficace.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode en deçà du reste de la saison certes mais pas dénué d'intérêt sur ce qu'il développe.

Commenter cet article