Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 666 Park Avenue. Saison 1. Episode 7. Downward Spiral.

14 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-14-08h15m51s139.png

 

666 Park Avenue // Saison 1. Episode 7. Downward Spiral.


Alors que les audiences de la série sont de plus en plus catastrophiques, je trouve toujours les petits mystères du 999 Park Avenue très exquis. Je crois que 666 Park Avenue c'est un genre de série particulièrement addictif si l'on entre complètement dans le sujet. Bien évidemment, il faut entrer dans le sujet et surtout apprécier le côté pailleté de la série. Mais le cliffangher de cet épisode, ouvrant la porte à de nouvelles choses encore plus passionnantes (le fait que Jane se retrouve enfermée dans le sous sol, que son mari se retrouve alors abandonné alors qu'il avait prévu de la demander en mariage, …). Dans l'épisode précédent, Jane découvrait qu'elle avait un lien tout particulier avec le Drake et Nona lui révèle qu'elle est également une enfant du Drake. L'idée que les deux personnages puissent enquêter et agir ensemble me plait beaucoup. La fin de l'épisode arrive peut être un peu trop tôt même si je suis certain que Nona tentera de trouver un moyen de sauver Jane. Egalement dans l'épisode précédent, Jane commençait à penser sérieusement à retourner dans l'Indiana sauf que Henry, qui a une carrière politique de plus en plus florissante ne peut pas se permettre de quitter New York.

Sur fond de véritable jeu des manipulations, 666 Park Avenue joue donc encore une fois avec Henry et Jane. Gavin conseille donc à Henry de demander la main de Jane afin qu'elle sente qu'elle doit rester à New York et donc ne pas quitter le Drake. Je ne sais pas comment tout cela pourrait bien évoluer dans les prochaines semaines, surtout que Jane est descendu dans ce qui semble être l'enfer (en tout cas, c'est sûrement là où cela mène). Il y a tellement de questions. 666 Park Avenue me rappelle d'un côté un peu la Treizième Dimension. Il y avait déjà une sorte d'histoire comme celui de 666 Park Avenue développée dans un épisode de cette série d'horreur fantastique. Dans un registre complètement différent, Brian va enfin coucher avec Alexis alors qu'il croit que sa femme a couché avec le docteur. Evidemment, Alexis avait manipulé le docteur et maintenant elle vit au Drake. Je suis certain que ce retour en grande pompe d'Alexis (absente de l'épisode précédent) pourrait relancer les enjeux de la saison. Il y a quelque chose de tellement malsain et jouissif chez Alexis que je veux toujours en voir un peu plus.
vlcsnap-2012-11-14-08h28m46s203.pngVictor Shaw tente quant à lui de convaincre Olivia de trahir Gavin mais elle ne peut évidemment pas accepter. J'ai beaucoup aimé comment tout s'enchaine autour de Shaw à la fin de l'épisode et le potentiel fait que Kandinsky puisse réellement le tuer (même si cela n'arrivera surement pas tout de suite). Il se passe donc pas mal de bonnes choses dans cet épisode même si tout n'est pas parfait. C'est justement dans cet univers truffé d'imperfections que la série trouve tout son intérêt. Je suis certain qu'elle ne serait pas aussi jouissive si elle se prenait beaucoup trop au sérieux. Notamment quand elle parle des intrigues d'Alexis et Brian. Le surjeu des acteurs participe à l'addiction du téléspectateur. Reste cependant une faiblesse : Henry. J'ai toujours autant de mal avec Dave Annable dans la série. L'acteur reste bien en deçà de mes attentes. J'aurais largement préféré qu'ils aillent un peu plus loin avec lui afin qu'il puisse enfin se révéler. Les enjeux de la fin de l'épisode laisse espérer de très bonnes choses.

Note : 5.5/10. En bref, toujours divertissante, la série réserve encore de belles surprises.

Commenter cet article

delromainzika 17/11/2012 18:52


Malheureusement le couperet est tombé hier, ABC a annoncé l'annulation de la série. Il n'y aura donc que 13 épisodes produits et diffusés.

Callie 17/11/2012 18:50


Rhaaaaa 666 Park Avenue c'est mon guilty pleasure, moi je l'aime bien cette série, je suis toujours contente de la lancer... Mais j'ai bien peur que ce plaisir ne dure plus très longtemps et
qu'une annulation intervienne à tout moment... Profitons donc.