Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 90210 et Melrose Place 2009

22 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

90210.jpg
90210 // Saison 2. Episode 14. Girl Fight.

Comme l'annonce de but en blanc le titre de l'épisode, on a eu le droit à du girl fight, enfin, un début de girl fight car franchement, c'est pas avec ce qu'on nous a mis sous la dent qu'on va se adorer Naomi vs .... J'aime pas trop que l'on rende Naomi version pouf alors qu'elle a pu nous monter qu'elle n'était pas qu'une petite peste sans coeur, elle l'aime son Liam et ne compte pas le laisser. Elle tente tout et même à engager les hostilités avec la meilleure amie de Liam, sa meilleure amie femme. Bon, ca casse pas trois pattes à un canard mais c'est plaisant de retrouver AnnaLynne McCord dans un côté plus Beverly Hills. Merci, on est sauver.
Pour ce qui est de l'intrigue de Annie, alors qu'elle était effacer depuis le début de la saison (au profit de l'intrigue sur Liam et Naomi, cette histoire de relation), elle se développement tellement bien que je me demande pourquoi ils ne jouent pas le jeu à fond. J'ai l'impression que finalement Jasper va rester gentillet et c'est dommage. Ce que j'aimerais pour Jasper c'est qu'il deviennent cinglé et qu'il fasse un 'shooting' à West Bev' et blesse quelques élèves et quoi comme fin héroïque pour le départ de Rob Estes en fin de saison qu'il se fasse tuer sous les yeux de sa femme... J'ai tellement d'idée mais trop peu d'espérance finalement. En tout cas c'est L'intrigue qui m'intéresse. Ouf ! Annie est un bon personnage finalement car même si elle n'a pas vraiment l'atout charme, elle a l'atout histoire et personnage. Merci les scénaristes.
Pour Dixon et Silver. C'était vraiment bizarre mais j'ai détester. Je trouve ca ridicule et d'une profonde indélicatesse. Dixon ne nous a pas forcément habituer à mieux (même si le cliff prévisible de la fin de l'épisode peut présager de bons moments). De plus, la fin en queue de poisson, ouais, bof avec cette petite bagarre sans grand intérêt avec le grand gaillard blondinet du lycée qui a un crush pour Silver. Nul.
Enfin, pour Ade et Rumer Willis. Une intrigue sans grande forme qui montre que finalement, on colle des tas d'histoires à Ade mais ils n'arrivent à rien en faire avec celle-ci. Raté elle aussi.

Note : 7/10. En bref, un épisode avec un excellente intrigue sur Annie et Jasper, le reste se regarde mais reste simple divertissement !

Melrose Place 2009 // Saison 1. Episode 13. Oriole.

C'était le grand retour, enfin grand, plutôt petit retour de Melrose Place version 2009. Petit car les audiences ont encore chutée et la série se rapproche dangereusement d'un score de seulement 1 million. Ridicule autant dire pour une série qui a coûtée aussi cher entre l'arrivée de Heather Locklear à coup de 300 000 dollars par épisode, des coups de pub dans tout le pays, ... Même si avec la pause de 3 mois je ne me suis pas souvenu tout de suite de ce qu'il s'était passer. J'ai bien l'impression de m'y être plutôt vite replonger avec plaisir car les dernières épisodes de décembre m'avait pleinement satisfait avec des histoires enfin à la hauteur des attentes de la série au départ.
Bref, cet épisode devait vraiment marqué à coup de baguette magique la fin du Melrose sombre et l'arrivée du Melrose cool. Certes les petites histoires ici et là sont des histoires que l'on attend à tous les coins de rue et très prévisible mais finalement j'ai accrocher. Bizarrement, oui. Entre Amanda et son aventure avec un milliardaire qui tombe comme un cheveu sur la soupe, interprêté par Bill Campbell (qui va partir dans 2 épisodes seulement, donc bon, autant dire que c'est une passade) et bien j'ai tout de suite adorer même si un petit crêpage de chignon entre Ella et Amanda au bord de la piscine aurait pu être sympathique. Pour une fois qu'il y aurait de l'action.
Pour ce qui est de Jonah, j'en peux plus de ce gamin qui ne sait pas prendre ses responsabilités face à Riley. C'est trop nul. Y'en a marre de faire des épisodes qui parle pendant 40 minutes d'un truc complètement fou : je le dis, je le dis pas, bon aller... j'me lance... C'est certainement la partie la plus décevante de l'épisode car c'est cul cul la praline et le moins nian nian finalement c'est David qui va taper du boeuf dans la tête de Craig Olesjik, whoua ! Pour une fois qu'il se montre vraiment méchant dans un certain sens.
D'ailleurs j'aurais été elle, au lieu de pleurer chez moi (et tout le monde me voit par la fenêtre) j'aurais été coller une beigne à ella. Mais non comme si de rien n'était, on habite toujours au même endroit... Et pour terminer la soirée Melrose et cet épisode : le départ de Violet et Auggie. Ca tombe comme ça, d'un coup. Il faut dire que leur départ de la série avait été prévu alors que l'épisode 13, celui ci était en court d'écriture. De quoi faire tomber des têtes hors de l'eau. Une fin écrite à la va vite pour deux personnages qui ont monopolisés la première partie de la saison. Dommage.

Note : 6/10. En bref, un épisode plein de dommages mais finalement, ce nouveau sens à la vie de la série est une bonne nouvelle.

Commenter cet article