Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 90210. Saison 4. Episode 14.

25 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : 90210

90210-clip-mama-can-you-hear-me_450x254.jpg

 

90210 // Saison 4. Episode 14. Mama Can You Hear Me Now?.


C’est avec appréhension que je me lance chaque semaine dans un nouvel épisode de 90210. Je sais qu’elle ne retrouvera pas ses qualités de la saison précédente, mais je tente de penser qu’elle pourra quand même redevenir une sympathique série pour adolescent(e)s. Depuis ses débuts chaotiques (j’avais pas détesté la première saison totalement, pour sûr je l’ai vu… 4 fois en mangeant les épisodes par paquet à chaque visionnage). Cette saison 4 me déçoit profondément depuis ses débuts, laissant les bonnes intrigues et les bons personnages au placard pour se concentrer sur le moins subtile et le plus forcé. Ce nouvel épisode de 90210 était pas trop mal foutu. Disons que j’aime bien ce qui s’y déroule donc forcément… ça aide pas mal au bon développement de la série et des personnages à mes yeux. D’ailleurs, j’aurais quand même du mal à lui dire au revoir cette année si jamais elle venait à s’arrêter (car oui, la série est plus que jamais en danger, bon moins que Gossip Girl – qui a tout de même réalisée le pire score pour une série cette saison lundi soir –). Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, ce nouvel épisode de 90210 va se concentrer sur divers personnages, créant de nouveaux duos mais aussi alliances plus ou moins efficaces.

 

La première idée était celle de la semaine dernière et de son cliffangher : la fille de Ade est de retour, Masy, et c’est le nouveau petit ami de Silver qui en est le père adoptif. Je ne sais pas trop quoi attendre de l’histoire mais c’était assez nul dans l’épisode. Disons que rien n’avance et puis Silver est devenue si pathétique qu’on aurait envie de la charcuter comme un gigot. Silver, personnage excellent de la première saison, de la seconde saison, qui a perdue tout à intérêt au fur et à mesure. Oui, pauvre Silver qui est capable de devenir méchante si jamais Navid dit tout à Ade. Oulala, il aura la fessée. Surtout qu’elle pouvait être sûre que Navid allait tout dire à Ade. Non mais, le cliffangher de ce nouvel épisode est resté également sur la même histoire avec la révélation à Ade. Vite ! Finissons en, car je trouve cette histoire insupportable. Enfin, c’est surtout le petit ami de Silver qui m’énerve. L’acteur est mauvais comme un cochon, il est antipathique et dès qu’il parle on dirait qu’il parle la bouche pleine. Bref, rien à tirer. Cette intrigue avait du bon dans l’idée, mais une fois développée elle n’en devient que pathétique. Ensuite on tente de nous livrer un Austin tout dépressif, qui boit, qui écoute de la musique country à longueur de journée, qui ne se rase plus, qui devient un vrai déchet pour une quelconque relation.

90210-Mama-Can-You-Hear-Me-Season-4-Episode-14-3.jpg

C’est assez marrant à première vue même si cela devient très rapidement énervant. Le souci c’est que tout est fait pour rendre le personnage antipathique plus l’épisode avance du coup… Sauf peut être le cliffangher qui nous apprend que Dixon et Austin ont mis accidentellement le feu à la maison d’une sororité. Mais le plus intéressant arrive, en effet Naomi tente de réconcilier Holly et sa mère afin que Naomi ne subissent plus les moqueries et les méchancetés de Holly à C.U. (California University pour ceux qui ne savent pas encore). Cela donne une petite intrigue sympathique et totalement prévisible certes mais on ne peut pas trop en vouloir à Naomi. AnnaLynn McCord s’en sort assez bien et même si son impolitesse face à sa patronne (sérieusement, porter un chapeau alors qu’elle est en pleine réunion ? Elle est folle la guêpe), on ne peut qu’aimer cette histoire saugrenue. L’épisode ne s’arrête pas là, il reste encore l’intrigue d’Annie qui est bien décidée à faire tomber la nouvelle petite amie de Liam qui n’est pas qui elle prétend être. D’ailleurs, ce que j’aime bien avec 90210 c’est qu’elle ne se prend pas la tête avec des arcs sur de multiples épisodes maintenant et que tout est réglé de la façon la plus rapide qu’il soit. Dans un sens ce n’est pas plus fan. La nouvelle petite amie de Liam va avouer à ce dernier qu’elle l’a renversé et lui, comme si de rien était il va lui pardonner de lui avoir presque ruiné la vie.

 

Ainsi, cette histoire était également très fun, surtout pour Annie car j’adore ce personnage et puis Liam aussi qui ne sait jamais ce qu’il fait et qui ou quoi choisir. C’est malin. Bref, il reste aussi Ivy, Ivy dans son trou. Elle ne sait pas quoi faire alors son actuel petit ami prévoit de partir en Afghanistan. Il serait un peu (beaucoup ?) temps qu’elle apprenne que Raj est mort car sinon on va encore s’ennuyer pendant des tonnes et des tonnes d’épisode. Au final, ce nouvel épisode, bien que pas non plus monstrueusement génial était correct et apportait son bon lot de moments de détente. Je ne suis pas contre certaines évolutions des personnages ni même d’intrigues, par contre d’un autre côté certaines deviennent assez énervantes pour avoir envie de s’arracher les cheveux ce qui au fond, reste vraiment dommage.

 

Note : 5.5/10. En bref, 90210 c’est sympa la moitié du temps cette année. Aller, du divertissement et c’est tout.

Commenter cet article

William Benjamin Oz Wolf 26/01/2012 00:13


Sérieusemnt, là, Ivy j'en peux plus. Faut s'en débarasser, l'emmener en Afghanistan avec son cher et tendre et boom. It's over. Et dire qu'on a plus Teddy pour que la blonde squelettique puisse
etre le fantôme de la maison de Naomi.


Sinon, là, il faut sauver 90210. C'est plus possible, faut faire quelque chose. Je m'ennuis devant la série. Un bon gros épisode fusillage à la grey's, ça serait bien. Ou mélanger GG/90210 pour
ne faire qu'une seule et unique série. Ca metterai de l'ambiance au moins. Un Blair/Naomi fight, Nate/Ivy ghosts, 2 Ivy qui se rencontrent, Serena et l'ensemble des gars de 90210... que du bon
lol


Allez, la semaine prochaine sera meilleure. Espérons.