Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : A Gifted Man. Saison 1. Episode 12.

4 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-04-23h19m24s128.png

 

A Gifted Man // Saison 1. Episode 12. In Case of Blind Spots.


Chaque semaine c'est la même chose, je pense que A Gifted Man aurait pu être bien plus qu'une série aussi froide et surtout très clinique. Les études des cas des épisodes sont toujours fait de façon trop moderne. On a l'impression par moment que la série devient une série policière formatée telle les Experts. Je suis bien d'accord que la série est le lead-in de cette dernière mais quand même. Où est passé le pilote sympathique, où sont les deux ou trois stand-alone très sympa également qui m'avait dont un très ému. Je crois que la série a clairement perdue la motivation d'écrire quelque chose de passionnant. Les audiences ont clairement joué en sa défaveur, et la pauvre CBS sait au fond d'elle qu'elle ne la renouvellera point pour une seconde année. Terrible idée ? Non. Elle ne me manquera point. Ce nouvel épisode démarrait assez bien, avec un homme à l'eau, que Michael sauve de la noyade in-extremis et va tenter alors de retrouver l'identité du jeune homme. Cette dernière étant un mystère. L'histoire qui entoure ce jeune homme qui en fait boit des carburants lourds car il n'a pas de quoi se payer de l'alcool, c'était une histoire assez violente tout de même.

Cet épisode a un autre soucis il s'appelle Eric La Salle. Cet acteur je l'aime pas (c'est d'ailleurs une des raisons pourquoi je vais avoir du mal à voir la suite de Urgences un jour). Il incarne dans cette série E-Mo. Il a un lourd passé d'alcoolique, et surtout il est toujours dans le déni. Mais petit à petit dans cet épisode il va prendre conscience que ce qu'il fait peut mettre en danger des vies. Le patient de la semaine était donc une sorte de reflet miracle qui lui a permis de voir la lumière au bout du tunnel. Même si je suis pas trop pour l'idée que l'on fasse passez des trucs par le stand-alone de façon subtile pour que le personnage en lui même prenne conscience de ces actes, je dois avouer que ce n'était pas trop mal foutu et amené. Les face à face entre Michael et E-Mo étaient pas vraiment de bonne facture. Les dialogues sont en mode mécanique et rien de bien pertinent ressort. Cela permet juste à Kate et E-Mo de faire connaissance. Et je pense qu'il était temps.
vlcsnap-2012-02-04-23h10m19s47.pngEt justement, le cas de Kate était un peu moins bon. Sa patiente n'avait pas grand chose à nous raconter. Tout comme Kate en soit. Elle et son petit ami m'ennuient. Il serait temps qu'elle passe à la vitesse supérieure avec Michael. On voit comment ils se mangent du regard mais bon, Michael a retrouvé son amour pour son ex femme aussi entre temps… Justement, Anna ne sert clairement à rien du tout. Elle n'est qu'un accessoire dont la mode est déjà passée. Au début c'était un joli atout pour Michael et pour lui faire prendre conscience de la chance qu'il a. Mais maintenant c'est vraiment assez mal foutu. On sent que les scènes entre les deux personnages sont forcées alors qu'ils avaient les moyens de faire quelque chose de bien plus puissant en terme émotionnel (comme cela a pu être fait plus tôt dans la série). Je pense donc que la dernière scène de l'épisode était un peu ratée.

Note : 5/10. En bref, une série qui manque toujours de quelque chose. Ce côté clinique est trop froid (même si cela va de pair avec le temps).

Commenter cet article