Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : A Gifted Man. Saison 1. Episode 8.

27 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-27-01h15m28s11.png

 

A Gifted Man // Saison 1. Episode 8. In Case of Missed Communication.


Une série médicale je veux bien qu'elle soit parfois émouvante mais quand c'est des sentiments artificiels ou presque, A Gifted Man a bien du mal à trouver son chemin. En fait, la discussion entre Michael et son ex femme était très touchante, mais le problème c'est que l'on sait qu'elle est un fantôme / un esprit, du coup, j'ai pas vraiment accroché. Je sais pas pourquoi mais je dirais que j'ai préféré la soeur de Michael dans cet épisode alias Julie Benz. Cette dernière était de retour pour nous jouer… un mauvais tour. L'actrice est toujours aussi drôle involontairement. Je sais pas pourquoi mais dans cette série elle arrive à être encore plus ridicule que dans certaines séries où elle a effectué quelques guests. Michael pourrait passer Thanksgiving tout seul sauf que personne ne veut le laisser seul à ce moment crucial de l'année. C'était un moment qu'il fallait réussir, et c'est assez moyen. Ce n'est pas le pire épisode de la série, ni même la pire chose que j'ai vu mais il manquait un supplément d'âme. Ce côté hospitalier frais inhibe tous les sentiments. Patrick Wilson est un bon acteur mais pas suffisamment pour arriver à nous toucher avec son personnage, très industriel dans sa construction.

Dans ce nouvel épisode, il doit s'occuper du fils de Rita qui a eu un accident de moto. Margot Martindale est une excellente actrice et indéniablement il s'agit de l'atout de cet épisode. Les scènes avec elle sont très touchantes. D'ailleurs elle nous offre de grands moments et ses meilleurs de la série. Cependant le problème vient du fait qu'on ne voit pas suffisamment ce personnage - on se concentre énormément sur les petits problèmes sentimentaux de Michael -. Rita a pourtant tellement de potentiel. Un épisode précédent avait déjà permis de la mettre en avant pour le meilleur, et j'avais préféré cet épisode justement. Comme je vous le disais, la soeur de Michael veut l'inviter pour Thanksgiving sauf que lui fait semblant de ne pas être disponible. La vieille rancoeur familiale est très pathos. Ce qui au fond pourrait bien coller avec la série, mais c'est bel et bien l'apparition du neveu de Michael qui va sauver l'histoire, et bien sûr la fin même de l'épisode. Très classique mais au moins un tantinet efficace. Puis l'épisode s'intéresse à un autre cas médical, pour le Dr Barnes et le Dr Sykora cette fois.
vlcsnap-2011-11-27-00h51m42s91.pngLes deux personnages sont de garde à la clinique. Ils vont sauver un homme qui semble avoir semble avoir eu un malaise dans un bus. Cela va forcément cacher quelque chose d'autre. Bref, ce cas n'était pas le plus passionnant de l'histoire puisqu'au fond on sait pertinemment que ce n'était qu'un sujet pour rapprocher Barnes et Sykora. Même si ces deux derniers n'ont pas la fibre couple de série que j'attends, finalement cela pourrait peu être le fait. Sans compter que Patrick Wilson et Rachelle Lefebvre ensemble il faut vraiment éviter. Au final, ce nouvel épisode de A Gifted Man était plutôt correct mais avec des défauts de fabrication qui empêche au téléspectateur de s'impliquer totalement dans l'épisode et l'histoire qu'il veut bien nous raconter. Les dernières minutes de l'épisode et des diverses histoires familiales des personnages, et/ou des moments qu'ils vont passer avec Thanksgiving était étonnement correct. J'attends de voir ce que la suite de la série pourra nous proposer tout en changeant cette idée des sentiments industriels.

Note : 5/10. En bref, un épisode un peu trop mièvre pour marqué Thanksgiving.

Commenter cet article