Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : A Touch of Cloth II. BILAN (UK).

2 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-09-02-10h33m22s95.png

 

A Touch of Cloth // Saison 2. 2 épisodes.
BILAN


Avant de retrouver A Touch of Cloth pour une saison 3 l'année prochaine, je voulais revenir sur la saison 2 et ses 2 petits épisodes. Je suis bien d'accord, c'est trop court. C'est frustrant de se dire que l'on n'a droit qu'à deux épisodes par an (et encore, les deux prochains qui constitueront la saison 3 seront certainement les derniers étant donné que j'ai compris que A Touch of Cloth avait été pensé comme une trilogie). Au-delà des personnages, l'univers parodique de A Touch of Cloth est fabuleux. Cette série prend soin d'être drôle avec tout ce qu'elle raconte et sans se prendre la tête. Chaque élément d'une enquête est sujet à rire et tous les mots sont détournés, les scènes sont exagérées et tout cela pour le plus grand plaisir du téléspectateur. Il est absolument génial de voir tout le monde s'amuser de la sorte car l'on sent parfois que le casting a du mal à garder son sérieux quand ce qu'ils doivent dire à l'écran est hilarant et/ou n'a aucun sens.

Parodiant l'univers des séries policières britanniques, A Touch of Cloth s'intéresse avant tout à Sherlock Holmes et son Moriarty. Dans cette toute nouvelle version il s'appelle Mocraty. Tout débute avec un vol de banque qui a mal tourné (aussi bien pour quelqu'un que pour un oiseau). Pauvre petit. Mais tout cela va donner lieu au retour de Cloth sur l'enquête et bien évidemment à son duo succulent avec Oldman. Le duo formé par John Hannah et Susanne Jones est toujours aussi jouissifs. Ils vont si bien ensemble et n'ont pas peur du ridicule. L'univers burlesque de A Touch of Cloth fait également que l'on s'amuse même avec les personnages et leur vie privée. Cela passe d'un côté par la dépression de Cloth dans le premier épisode qu'avec le corps particulièrement gras de Oldman dans l'épisode suivant. Si les deux premiers épisodes (la saison 1) de A Touch of Cloth étaient une mise en bouche assez intéressante et efficace, cette seconde salve force encore plus les traits et le téléspectateur finit alors par devenir complètement gaga.
vlcsnap-2013-09-02-10h26m44s219.pngLe seul gros problème de A Touch of Cloth (et qui était déjà présent dans la première saison) c'est le fait qu'au fond le tout manque clairement de lecture. En effet, on ne sait pas vraiment où l'on va derrière cet enchaînement de gags plutôt réussis. Le truc c'est que du coup, une fois les deux épisodes vus, je ne sais pas s'il faut vraiment en attendre autre chose. Bien que tout ne déclanche pas nécessairement de rire chez le téléspectateur, celui-ci parvient malgré tout à rire bêtement sans problème. Il y a tellement de trucs tellement bête mais efficace comme un otage qui va crier "I'm gay" alors que le preneur d'otage lui dit qu'il pourra raconter cette histoire à ses petits enfants ou encore tout le délire sur Twitter et Tumblr dans le second épisode. C'est ce genre de choses qui fonrt que A Touch of Cloth est finalement une curiosité efficace. Alors certes, il y a peut-être des couacs par ci par là mais globalement c'est une vraie petite réussite à mon humble avis.

Note : 6.5/10. En bref, deux épisodes tout aussi amusants que les deux premiers de l'an dernier. La fin de la trilogie arrivera l'an prochain, à suivre...

Commenter cet article