Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : A Young Doctor's Notebook. Saison 1. Pilot (UK).

19 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

A-Young-Doctor-s-Notebook-2012-daniel-radcliffe-32773032-94.jpg

 

A Young Doctor's Notebook // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Les anglais sont riches en idées et c'est même pour cela que les américains vont sans cesse s'inspirer chez eux afin d'en adapter leurs pépites. Récemment (je n'avais pas encore eu le temps de me pencher sur son cas), Sky Arts 1, une chaine câblée anglaise, lançait A Young Doctor's Notebook, une toute nouvelle comédie située au temps de la première guerre Mondiale. Une idée intéressante qui, grâce aux performances de Jon Hamm et de Daniel Radcliffe s'en sort honorablement mais cela s'arrête malheureusement là. La plus grande force de A Young Doctor's Notebook c'est d'être une comédie sans prétention aucune qui ne fait pas dans le grand renfort comique. Une scène m'a particulièrement marqué du point de vue comique et il s'agit de celle où le jeune Bomgard tente d'extraire une dent d'un patient pour la première fois de sa carrière. En plus de cela, l'épisode n'en fait pas des tonnes autour de cette histoire et c'est aussi l'une des grandes richesse de A Young Doctor's Notebook.

Les débuts d'un jeune médecin russe sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.
normal_Playhouse-Presents-A-Young-Doctors-Notebook-1.jpgQuand j'ai eu écho de la série, j'ai été assez curieux de voir ce que cela pouvait donner. Disons que le sujet n'était pas nécessairement très excitant et l'idée que la comédie soit en quatre épisodes de 20 minutes m'avait également fait peur. Quelques passages de ce premier épisode étaient assez ennuyeux comme celui avec Fledsher qui ennui Bomgard au beau milieu de la nuit. C'était du déjà vu et on ne peut pas dire que Adam Godley soit très enthousiaste en termes comique. Ce dernier est d'ailleurs un des gros problèmes de A Young Doctor's Notebook. Son personnage ne sert à rien, et les divers ressorts comiques qu'il tente d'apporter tombent généralement à plat. Je suis donc déçu de ce point de vue là. Mais A Young Doctor's Notebook manque aussi d'un petit truc en plus. Et je pense que ce sont les dialogues. Ils ne sont pas mauvais mais je pense qu'ils auraient pu être un peu plus inspirés que ce qu'ils veulent bien nous démontrer. Notamment dans les échanges entre Bomgard et sa version plus âgée.

Finalement, ce qui ressort de ce premier épisode de A Young Doctor's Notebook c'est avant tout les deux acteurs principaux. Daniel Radcliffe (octologie Harry Potter) était à la fois exhubérant et amusant. Le running gag des cigarettes était un moment marrant sans pour autant être quelque chose de très novateur. Mais l'énergie de A Young Doctor's Notebook c'est là et c'est aussi ce qui fait tout le charme de la série. Et puis il y a Jon Hamm (Mad Men) qui est très doué en comédie comme il a déjà pu nous le démontrer dans le Saturday Night Live et autres émissions. Je suppose qu'il a déjà trouvé le moyen de se renouveler quand Mad Men prendra fin l'année prochaine. Les scènes médicales sont globalement assez gores (je pense notamment à la femme enceinte qui s'apprête à accoucher). J'en ai ravaler l'intégralité de ma salive c'est vous dire. Mais je vais tenter de ne retenir que le meilleur de A Young Doctor's Notebook même si ce n'est pas non plus une comédie exceptionnel.

Note : 5/10. En bref, un premier épisode correct mais pas suffisamment bon. Sauvé surtout par la prestation de Jon Hamm (notamment dans la scène finale) et de Daniel Radcliffe.

Commenter cet article