Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : About a Boy. Saison 1. Episodes 6 et 7.

13 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #About a Boy

vlcsnap-2014-04-10-20h24m54s165.jpg

 

About a Boy // Saison 1. Episodes 6 et 7. About a Buble / About a Poker Night.


Avant toute chose j’aimerais vous dire à quel point le charme opère sur moi à chaque nouvel épisode de About a Boy. Ce n’est pas une comédie exceptionnelle et pourtant il y a tout ce que je peux aimer dedans. Des bons sentiments, de l’humour et des personnages développés. Dans « About a Buble », Will va rencontrer une jeune médecin alors qu’il amène Marcus aux urgences après qu’il se soit accidentellement coupé avec un couteau. C’était assez drôle, surtout de voir Will et la jeune femme se rapprocher grâce à de la musique. La musique a une très grande place dans About a Boy. Je pense que Jason Katims est un très grand fan de musique et après avoir tenté d’en mettre dans Parenthood (tout en restant assez calme), dans About a Boy la musique a une part importante de l’histoire. Il faut dire que son héros écrit des chansons. Enfin, il en a écrit une seule et depuis il a peur de ne plus du tout être à la hauteur et donc de ne pas savoir en écrire. Mais Will va rester encore une fois Will, mentant délibérément à la jeune femme en lui faisant croire qu’il a écrit sa chanson préférée alors que ce n’est pas du tout le cas. Mais Will va tenter de se faire pardonner en chantant sa vraie chanson à la fin du film. Un très beau moment.

Je ne m’y attendais pas nécessairement mais c’était encore une fois très réussi. Les bons sentiments sont certes là mais justement, cela procure une certaine émotion. Marcus dans tout ça n’est pas le personnage le plus présent dans l’épisode et pour cause, c’est l’épisode de Will celui-ci. L’épisode où il grandit encore une fois en comprenant qu’il ne doit pas mentir avec les femmes car ce n’est pas comme ça qu’il va trouver chaussure à son pied. C’est malheureux à dire mais c’est comme ça. Peu importe mais bon, je ne peux en tout cas rien reprocher à About a Boy car celle-ci s’en sort à merveille de ce point de vue là. En donnant l’opportunité à Will de chanter, j’ai fondu. David Walton est un acteur que j’aime beaucoup (je ne sais pas si je l’ai suffisamment dit) et ce même s’il n’a pas toujours eu la reconnaissance qu’il méritait. J’ose espérer que About a Boy dure un peu plus longtemps que toutes les séries qu’il a pu expérimenter au fil des années (ce n’est pas bien difficile, la plus longue doit durer 13 épisodes). Ce n’était pas non plus l’épisode de Fiona et ce même si j’ai beaucoup d’affection pour Minnie Driver. Dans ces deux épisodes, j’ai largement préféré « About a Poker Night » pour ce qui est de Fiona.
vlcsnap-2014-04-10-20h38m30s132.jpgIl y a même une scène sur « Oh Hey » de The Lumineers qui était absolument fabuleuse. Rien que le moment où l’actrice essore son fromage, je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout. Mais c’est ce qui rend le tout encore plus drôle car en plus d’être un joli moment c’était aussi un moment terriblement drôle. Mais justement, « About a Poker Night » était un épisode assez drôle. C’est certainement la première fois que l’on a l’occasion de voir Fiona aussi désinhibée. Cela fait plaisir à voir mais bon, il fallait qu’elle se vide la tête quelque part alors qu’elle n’avait pas son fils à ses côtés. D’ailleurs, je comprends Marcus quand ce dernier tente à chaque fois de laisser sa mère de son côté. C’est un bon moyen pour lui de faire ce qu’il veut sans avoir sa mère constamment là pour le couver. Il a besoin de liberté. Comme vous l’avez certainement compris avec le titre de l’épisode, il est bien question d’une soirée poker chez Will. Pour l’occasion il va même inviter Crosby (comme Will qui avait été invité à la Lunchonette pour une soirée poker dans Parenthood). Dax Sheppard colle lui aussi très bien à About a Boy d’ailleurs.

Pendant ce temps, Marcus est donc à une soirée chez des ami(e)s à lui. Une bonne idée là aussi afin de montrer qu’au fond Marcus a besoin de sa mère mais aussi de Will. Will de son côté reste lui-même ce qui donne lieu à quelques scènes assez cocasses et notamment un face à face au poker entre lui et Fiona. Finalement, cet épisode fonctionne avant tout grâce à une Minnie Driver complètement bourrée qui changer de registre. On avait l’habitude de voir le personnage dans un univers très strict et propre sur elle, c’est donc ici l’occasion de faire quelque chose d’autre du personnage ce qui n’est pas une mauvaise idée. Bien au contraire, je dirais même que c’est une brillante idée. Je suis toujours ravi de voir un nouvel épisode de About a Boy. Cette comédie fonctionne bien et en plus de ça, elle nous donne l’occasion d’explorer un peu plus le monde de Berkeley pour les fans de Parenthood. L’humour est là sans compter sur l’émotion. Il y a des associations de personnages efficaces mais en plus de ça une utilise judicieuse de la musique toujours au service de l’histoire, d’une scène ou des personnages.

Note : 6/10 et 7.5/10. En bref, deux bons épisodes de About a Boy, encore une fois.

Commenter cet article