Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : About a Boy. Saison 1. Episodes 8 et 9.

28 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #About a Boy

vlcsnap-2014-04-24-21h46m08s4.jpg

 

About a Boy // Saison 1. Episodes 8 et 9. About a Slopmaster / About a Kiss.


Il y a un problème avec About a Boy c’est que j’aime cette comédie mais je commence à me demander si je n’ai pas fait le tour de ce que je pouvais en dire pour le moment. Ce n’est pas une mauvaise chose dans le sens où pas de nouvelles bonne nouvelle mais bon, je trouve aussi que cela me conforte dans mon impression que derrière la série mignonne se cache aussi une série qui ronronne. « About a Slopmaster » par exemple était un épisode qui avait tout pour me séduire mais malheureusement il n’a pas totalement réussi à le faire. Cet épisode ne fait pas évoluer grand chose si ce n’est qu’il se permet encore une fois de confronter Marcus à la fois à Will (qui ne cesse de le comprendre) et sa mère Fiona (qui ne cesse de l’humilier sans s’en rendre compte). J’aime bien le fait que Fiona soit maladroite dans sa relation avec son fils. Elle ne comprend pas que celui-ci a besoin d’un peu d’air car il arrive à un âge où les parents doivent se faire un peu plus petit mais c’est certainement ce qu’il y a de mieux dans cet épisode. Minnie Driver aime tellement son fils qu’elle le couve constamment. About a Boy s’en sert comme d’un moteur afin de créer de la comédie même si cela ne fonctionne pas toujours. Notamment car à l’inverse, la petite escapade shopping de Marcus et Will n’était pas suffisamment originale.

En huit épisodes, About a Boy a déjà fait pas mal de choses et du coup, cet épisode était parfois un peu une sorte de resucée du reste. Fort heureusement qu’il y a la relation entre Will et Sam qui parvient à prendre un peu de place. Car Will et Sam c’est un duo que j’aime bien et qui aura droit à une plus ample histoire dans « About a Kiss ». Mais pour en revenir à nos moutons, « About a Slopmaster » était donc avant tout sympathique pour le personnage de Fiona. Le reste manquait cruellement de saveur. C’est un peu comme si la série, bien que correcte, n’avait pas su comment faire pour se renouveler et qu’en butant dans un mur avait alors décidé de répéter plus ou moins le schéma d’un autre épisode. C’est le risque de ce genre de comédies qui fonctionnent autour de trois personnages. Cela manque donc peut-être de nouveauté. Sam apporte cette nouveauté, comme plus tôt cette saison Dakota. J’ai besoin de voir beaucoup plus de ce genre de personnages afin qu’ils perturbent le quotidien de Marcus, Will et Fiona. David Walton quant à lui reste authentique et fun. Mais c’est grâce à la sympathie que j’ai pour lui. Ainsi, cet épisode est certainement le plus décevant que j’ai pu voir pour le moment.
vlcsnap-2014-04-24-21h31m07s213.jpgAu contraire, « About a Kiss » est peut-être l’un des meilleurs épisodes. Pas meilleur que le pilote mais disons qu’il manie très bien les relations entre les personnages. Cette semaine nous sommes donc invités chez Andy et Laurie (incarnée par Annie Mumolo) à une soirée jeux. Il se trouve que tout cela ne va pas se dérouler comme prévu, surtout quand Sam (toujours incarnée par la ravissante Adrianne Palicki) débarque au mauvais moment à chaque fois. Will est quelqu’un d’assez touchant en plus d’être maladroit. Disons que ce personnage a clairement de quoi nous faire rire et accessoirement nous émouvoir. Mais dans cet épisode il choisit de se mettre dans l’embarras dans le vouloir. En voulant sauver l’honneur de Fiona il va se mettre dans une position peu confortable. Will et Fiona c’est un duo qui fonctionne et cet épisode est certainement le premier qui nous laisse potentiellement espérer une relation entre les deux personnages. De toute façon c’est amené à arriver et cela ne serait pas une mauvaise idée. Les scénaristes semblent savoir où ils vont et cela me suffit amplement.

J’aurais peut-être aimé que la soirée se termine de façon beaucoup plus mélodramatique mais bon, ce n’est que mon envie. Notamment car je sais que Jason Katims maîtrise ce registre à merveille dans une toute autre série (et qu’elle se déroule en plus de ça dans la même ville). Mais About a Boy reste une petite comédie charmante qui ne veut pas non plus complètement laisser tomber le fait qu’elle est drôle (le coup des seins à la fin de l’épisode était donc une très bonne idée). C’est une comédie simpliste, peut-être un peu trop par moment mais l’on s’attache assez rapidement aux personnages. Maintenant il faut que About a Boy nous trouve des intrigues réellement différentes et originales afin que l’on puisse voir les choses peut-être un peu différemment. C’est en tout cas ce que je ressens.

Note : 4.5/10 et 7/10. En bref, ce n’est pas que le premier est mauvais mais simplement qu’il est trop facile et répétitif du passé. Le second est plus efficace, léger et drôle.

Commenter cet article