Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Akta Manniskor - Real Humans. Saison 2. Episode 3.

28 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-28-01h32m43s181.jpg

 

Akta Manniskor // Saison 2. Episode 3. Avsnitt Tre.


Akta Manniskor nous prouve avec cet épisode qu’elle ne cherche pas simplement à nous parler d’une cohabitation ou encore du fait que les hubots peuvent devenir une menace à un moment donner. La série va également revenir sur le fait que les hubots, bien que donné d’un coeur mécanique peuvent également aimer des hommes. C’est le cas de Florentine qui est tombée amoureuse de Douglas. Ce dernier, père divorcé est également tombé amoureux mais dans l’épisode précédent il découvrait qu’elle n’était pas ce qu’il pensait qu’elle était : humaine. L’humanité n’est plus un facteur pour une relation dans un monde comme celui-ci. C’est en tout cas quelque chose d’assez intéressant et traité avec beaucoup de classe. La relation entre les deux personnages s’était plus ou moins rompue. Mais Douglas aime Florentine et cette dernière l’aime en retour. C’est d’ailleurs ce qui va mener notre hubot à tenter de se suicider en coupant sa prise. Un geste anodin mais qui permet à l’épisode de gagner en dimension dramatique. Il y a également le dernier geste qui va lui permettre d’ouvrir la porte ou encore Douglas qui tente de la réanimer grâce à un baiser.

On a l’impression de plonger dans une sorte de conte de fée. La mise en scène participe énormément à l’histoire et parvient à créer un sentiment particulier. Je ne me souviens pas qu’il se soit déjà passé quelque chose de ce genre là dans un épisode précédent de la série. Cela fait un bout de temps que la première saison a été diffusée donc il est difficile de m’en souvenir dans son intégralité mais je me souviens en tout cas que celle-ci traitait de façon intelligente les relations amoureuses entre les hubots et les humains. L’épisode ne cherche pas seulement à se concentrer sur ces deux personnages. Outre la famille, j’aime bien la dynamique qu’il y a chez les Engman. Que cela soit Inger qui ne veut pas prendre le temps d’allumer la réplique de son père. Lennart, son père vieillissant avait eu droit à une mégère pas très commode. Cette dernière est toujours là mais en filigrane dans la série désormais. Cela permet de se concentrer sur d’autres choses et notamment Lennart qui a été enfin allumé dans cet épisode.
vlcsnap-2013-12-28-02h05m06s151.jpgJ’ai beaucoup aimé le moment où il commence à se souvenir de tout le monde sauf de … Hans. En effet, ce dernier a été complètement effacé de la mémoire de Lennart alors qu’il devrait se souvenir de lui. Il est tout de même marié à Inger depuis pas mal d’années maintenant et a toujours été plus ou moins un mari modèle. En tout cas, il nous l’a déjà prouvé par le passé. La dimension dramatique est plutôt bien respectée surtout que cela permet de pimenter un peu les relations au sein même de la famille. Ce n’est pas tout, de son côté Mimi commence à comprendre ce que c’est qu’être un enfant de David et commence également à emmagasiner en secret plusieurs informations. Je ne sais pas où tout cela va nous emmener mais je suppose que Mimi va devenir méchante avant la fin de la saison. Je ne pense pas me tromper en tout cas. Mais le plus drôle reste quand même Lennart qui a pris soin d’oublier Hans avant de se clôner…

Puis nous avons notre méchant défiguré qui demande à une prostituée hubot de coucher devant lui avec un autre hubot. La scène est particulièrement drôle même si l’on sent dans le regard de notre homme qu’il ne nous a pas tout dit encore. Je pense que Akta Manniskor fait énormément de rétention d’information à ce stade de la saison. Ce n’est pas alarmant étant donné qu’il faut prendre du temps pour développer certaines histoires. J’ai beaucoup aimé toute la partie sur nos deux hubots en vadrouille. Leur histoire passe pour l’une par des envies de gamine (changer la couleur de ses yeux par exemple) avant qu’elle ne devienne une grande méchante atteinte du virus qui a déjà rongé une partie de la population hubot. Puis nous avons pour l’autre des responsabilités et un sens assez aiguisé de celle-ci bien qu’il doive à contre coeur tuer sa compagne de route. Mais je me demande si ce qui me passionne le plus ce n’est pas l’histoire de Bea. En effet, cette dernière est vraiment au poil.
vlcsnap-2013-12-28-01h31m00s171.jpgElle est toujours chez notre vieille femme légèrement sénile et elle découvre que cela pourrait bien être le départ de David et ses enfants. Cela semble être une très bonne idée et j’ai hâte d’en connaître un peu plus. Akta Manniskor s’en sort donc royalement bien avec ce nouvel épisode et me rend hâte de voir la suite.

Note : 8/10. En bref, une dimension plus émotionnelle et réussie pour Akta Manniskor.

Commenter cet article