Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Alcatraz. Saison 1. Episode 13. Tommy Madsen.

27 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-27-17h42m39s223.png

 

Alcatraz // Saison 1. Episode 13. Tommy Madsen.
SERIES FINALE


Et voilà je viens de dire au revoir à Alcatraz, une série gâchée et qui n'aura pas eu la chance de montrer à quel point ses ambitions du début étaient tellement louables qu'elles s'est perdue dans un schéma trop classique pour répondre à la volonté de FOX à mon avis (de faire une série stand alone et ainsi éviter d'avoir les scores de Fringe). Dans ce dernier épisode, je veux dans un premier temps saluer la scène d'action finale de l'épisode avec une course poursuite entre Tommy Madsen et sa petite fille Rebecca. C'était bien filmé, et surtout très retentissant. L'action est là, et moi j'aime ça. Il est vrai que ce genre de séries peut se me permettre et Alcatraz y parvient avec pas mal de facilité quand elle veut bien. Mais l'action est là et la confrontation entre la jeune femme et son grand père était également excellente. Même si il n'aura pas eu le temps de nous dire comment ses parents sont morts (car apparemment ce n'est pas de mort naturelle) et de la main de qui (de Tommy lui même finalement ? Qui sait, il a tué sa petite fille tout de même). La dernière image de la série sera donc un cliffangher : le décès de Rebecca est prononcé. Evidemment, on peut se douter qu'elle va s'en sortir, mais comment. Telle est la question. Le Docteur Beauregard ou le cinglé que l'on retrouve dans ce caveau à la fin de l'épisode auront surement les réponses.

Par ailleurs, Rebecca va apprendre que son ancien partenaire était son contrôle judiciaire car il recevait de l'argent de la société de Harlan Stillman. En gros, il s'agissait d'un flic corrompu et Tommy va faire passer ça pour une sorte de faveur qu'il a fait à sa petite fille. Je ne sais pas quoi en attendre, mais assez bien ficelé, cet épisode apportait de vrais bonnes choses pour la suite. Le rythme s'accélère tout d'un coup sur la fin, et offre ce que l'on attend enfin de Alcatraz : des réponses. Ce n'est pas tout car dans l'épisode Tommy part à la recherche de Joe Limerick afin de trouver la dernier clé mais Joe va se suicider avant qu'il en ait le temps. Et Diego va retrouver la clé sur le corps de Joe. Et ces clés vont enfin nous faire découvrir ce qui se cache exactement derrière cette porte. Alors que dans l'épisode 3 on avait une bien belle lumière blanche qui sortait de ce lieu si mystérieux, finalement ce n'est qu'un bunker avec une carte et des petits aimants qui nous informent de où sont les prisonniers (et donc pas uniquement à San Francisco mais dans tous les états des Etats-Unis… ce qui permet d'apporter le visage de la saison 2 si jamais elle avait été commandé : on aurait sûrement joué au voyage de partout façon Esprits Criminels. Ca aurait pu être sympa et j'ai enfin ma réponse sur le fait qu'ils ne sont pas tous de San Francisco et c'est rassurant).
vlcsnap-2012-03-27-17h50m46s233.pngMais la pièce en elle même n'est pas spécialement intéressante, de plus le personnage retrouver à la fin de l'épisode, le scientifique, ce n'est pas celui que j'attendais (mais plutôt le directeur de la prison, ce qui aurait eu son intérêt à mon avis). Emerson et Lucy vont également se rapprocher durant cet épisode (il était temps me direz vous) mais malheureusement cela reste tellement convenu que l'on s'ennui. Le pauvre Emerson reste très bien incarné par un Sam Neill toujours en pleine forme. Je suis déçu que cet acteur n'ait jamais de chance avec les séries dans lesquelles il joue (Happy Town il y a quelques années maintenant pour ABC, 8 épisodes et piouf, dans la nature). Enfin, du côté des flashbacks on apprend que les prisonniers se font injecter de l'argent dans le sang et cela pourrait permettre de les localisés. Evidemment, cela restera un mystère mais on peut être créatif. Tommy est le centre d'intérêt de ce nouvel épisode et donc du flashback qui nous en dit un peu plus sur lui et ses alliances au sein de la prison. Pas de quoi sauter au plafond mais cela reste intéressant malgré tout. Au final, un final plutôt bon dans son ensemble même si les réponses apportées ne sont pas toutes satisfaisantes.

Note : 8/10. En bref, un dernier épisode efficace avec quelques défauts.

Commenter cet article