Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Almost Human. Saison 1. Episode 11. Disrupt.

23 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-18-20h42m07s153.jpg

 

Almost Human // Saison 1. Episode 11. Disrupt.


Je dois avouer que cet épisode m’a légèrement déçu. Nous sommes presque au bout de la première saison et je dois avouer que je ne comprends pas vraiment où est-ce que le final de la saison veut nous emmener. Cette semaine la série nous présente un peu plus l’univers dans lequel les personnages vivent. C’est vrai que l’on a pu voir des crimes commis grâce à de nouvelles techniques mais cette semaine nous allons enquêter sur une maison pleine de technologie qui peut tout faire pour le propriétaire. C’est une très bonne idée vous ne pensez pas ? Vous avez même l’aide d’un valet en hologramme. Que demander de plus. Cet épisode tente de montrer plus ou moins bien les limites de cette technologie et le fait qu’au fond on ne peut pas se permettre de tout laisser à la machine. L’homme doit aussi faire des choses. C’est en tout cas comme ça que j’ai ressenti l’épisode. Le fait que le système en lui même puisse tuer quelqu’un qui a pénétré par hasard dans le jardin du couple propriétaire de cette maison intelligent permet aussi de voir que finalement, tout n’est pas si fiable que ça. De plus, le couple va lui aussi devenir une victime de cette maison. Après ça, je suppose que vous n’aurez probablement pas envie de vivre vous aussi dans une maison comme celle-ci.

Je ne suis pas technophobe, je dirais même que je suis tout le contraire. En effet, j’ai une profonde admiration devant la technologie que l’homme a pu créer au fil des années. Cependant, je dois avouer que la technologie et ses évolutions me font également peur. A l’heure où des androïdes peuvent être fabriqués et où ils pourraient dans un futur très proche nous aider dans des tâches domestiques, il est impossible de ne pas douter de la technologie. Si cette maison aurait pu tout droit sortir d’un roman de Stephen King par rapport à ce qu’elle fait subir à tout le monde, j’ai aussi légèrement peur des androïdes. Ce n’est pas uniquement parce que je pense que i,Robot ou Real Humans peuvent devenir réalité mais uniquement car finalement il y a toujours une limite quelque part. Si cet aspect était intéressant, la série le balaye beaucoup trop rapidement laissant ainsi place à une enquête des plus classiques mettant en scène Kennex et Dorian. Ces deux là forment une paire toujours aussi sympathique mais j’arrive à un point de Almost Human où j’ai envie de voir beaucoup plus.
vlcsnap-2014-02-18-20h41m27s10.jpgEt le beaucoup plus passe par un développement de l’univers et des personnages. L’épisode avance donc de façon assez mécanique en ronronnant. Il tenait entre ses mains de l’or mais en fait quelque chose de divertissant sans être tonitruant. J’ai donc été déçu, comme laissé pour compte alors qu’il y avait largement de quoi faire. Derrière tout ça Almost Human manque aussi de points de vue. Je trouve que la morale est un peu trop simple alors que J.H. Wyman nous avait habitué à des trucs beaucoup plus complexe dans l’autre série de science fiction qu’il gérait il y a encore un an de ça, Fringe. Pour reprendre l’exemple de Fringe par rapport à Almost Human, l’univers des deux séries bien que très différent cherche à nous démontrer que la science de l’homme est ce qui causera toujours sa perte. Si dans Fringe c’était subtilement écrit et puis introduit au travers de romances, d’histoires familiales et même d’univers temporels merveilleux, dans Almost Human cela ne repose pas sur grand chose si ce n’est la relation au début complexe mais rapidement complice entre un flic et son robot partenaire.

Note : 5/10. En bref, un épisode décevant de Almost Human prouvant à quel point la série rate tout un tas d’occasions.

Commenter cet article