Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Almost Human. Saison 1. Episode 3. Are You Receiving ?.

28 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-26-23h02m16s78.png

 

Almost Human // Saison 1. Episode 3. Are You Receiving ?.


Ce nouvel épisode de Almost Human s’inscrit dans une constante. La série a installé pas mal de choses durant son premier épisode et parvient avec ses épisodes suivants à construire quelque chose d’assez plaisant dans son ensemble. Ce que je trouve dommage cependant c’est que la série n’aille pas suffisamment loin. Car les personnages sont tous plus ou moins bons et l’ensemble est attrayant, notamment pour la dynamique entre Kennex et Dorian, basée sur quelque chose de très léger et d’amusant. Un peu comme l’univers de Fringe, Almost Human cherche à être réaliste dans ce qu’elle insuffle dans ses épisodes. Du coup, on se retrouve avec une histoire de prise d’otages assez classique au premier abord mais qui permet encore une fois de mettre au service du crime… la technologie. L’association des deux fait que l’on n’est plus devant la série policière classique mais bel et bien devant quelque chose d’autre, de peut-être même plus original. Je trouve ainsi assez dommage le fait que la série s’engage bien trop souvent dans une mécanique certes huilée mais justement trop prévisible. Tout ce qui se passe dans cet épisode, le téléspectateur le voit venir à des kilomètres.

« Are You Receiving ? » est donc un épisode divertissant qui permet avant tout de développer la relation entre Kennex et Dorian. Dans un sens, Almost Human c’est un peu le Hawaii Five 0 du futur avec une petite mythologie un peu bizarre histoire de conserver plusieurs publics à la fois. Le côté assez classique de la série (dans sa manière d’orchestrer les choses) ne laisse malheureusement pas beaucoup de place à l’originalité. J’ai bien aimé la place de Kennex dans cet épisode alors qu’il tente d’humaniser un peu la chose. Pendant ce temps, Dorian est là pour provoquer ce que le téléspectateur attend de cet androïde : de l’humour. Jusqu’à la dernière scène de l’épisode (qui était plutôt cocasse dans le sens où cela rappel à quel point la dynamique entre les deux personnages fonctionne) le tout prend une forme plutôt satisfaisante et laisse alors au téléspectateur la possibilité de s’amuser. Du coup, cet épisode comme le précédent, me fait me rendre compte que finalement ce qu’il y a de plus intéressant pour le moment dans Almost Human ce sont ses deux personnages principaux. La dynamique est bien installée et surtout efficace dès les premières minutes.
vlcsnap-2013-11-26-22h51m23s198.pngCe que je trouve cependant dommage c’est que Almost Human se prive volontairement d’aller dans une direction plus complexe alors que l’on peut très bien voir qu’une série comme Sleepy Hollow par exemple fonctionne plutôt bien avec une mythologie qui ne laisse jamais de répit au téléspectateur. Le coup de la prise d’otages était une bonne idée, surtout au début de la saison. Cela ne nous donne pas l’impression que la série a déjà épuisé toutes ses cartes mais qu’au contraire elle tente de nouvelles choses. La prise d’otages est généralement une thématique très utilisée dans les séries procédurales de toute façon. L’épisode avance de façon très mécanique, suivant à la lettre les codes du genre. Je me demande pourquoi J.H. Wyman, qui a travaillé sur Fringe, ne cherche pas à insuffler quelque chose de plus novateur dans le pudding alors que celui-ci a énormément de choses à nous raconter. Notamment sur la manière dont les androïdes ont été introduits, les problèmes qu’ils peuvent réellement causer, etc. On n’a presque rien vu pour le moment de l’univers si ce n’est Kennex et Dorian. Et l’on ne peut pas dire que cela soit ce que Almost Human a de plus intelligent à offrir non plus.

Note : 6/10. En bref, toujours aussi agréable même si la série reste à mon sens beaucoup trop mécanique.

Commenter cet article