Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Almost Human. Saison 1. Episode 6. Arrhythmia.

18 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-18-01h21m21s15.jpg

 

Almost Human // Saison 1. Episode 6. Arrhythmia.


Diffuser une série dans le désordre un crime à mes yeux et ce même si au fond cela ne se ressent pas forcément dans Almost Human. Je dois avouer que les erreurs de la série, je les ai plutôt vu au travers du fait qu’il n’y avait pas de vrai fil rouge. « Arrhythmia » est le troisième épisode de Almost Human dans l’ordre de production et celui-ci exploite plutôt bien l’univers que les personnages se sont créés et ce même si au fond on aurait pu largement rêver mieux. Disons qu’avoir une double dose de Michael Ealy dans l’épisode était une excellente idée, notamment car le double fonctionne à merveille et apporte une sorte de nouveauté à l’histoire que l’on nous raconter. L’alchimie entre les deux acteurs (Ealy et Urban) est toujours aussi palpable et donne une vraie sensibilité à Almost Human. Bien entendu que la série pourrait aller encore plus loin et pourrait même forcer les traits mais globalement c’est léger et c’est ce que je demande à la série. Je me demande cependant si diffuser le second épisode (qui n’a pas encore de date de diffusion) aussi tard ne va pas porter préjudice à la série.

Mais nous n’en somme pas encore là. Cet épisode 1.06 ou plutôt 1.03 est certainement le plus réussi de la série à ce jour. Pourtant, l’épisode n’avait pas nécessairement ce qui se fait de mieux en termes de cas de la semaine mais je ne pense pas que cela soit un problème, surtout quand nous avons un double de Dorian dans les parages. L’idée de l’épisode part donc d’un homme qui prédit sa propre mort à l’hôpital. Tout cela va permettre de se poser tout un tas de questions mais également de revenir sur le passé de Kennex. Ce dernier n’aime pas les androïdes et pourtant il a une jambe androïde. Il devrait donc être content que la technologie ait suffisamment avancée afin de permettre la création de ce genre de choses. Ce qui fonctionne beaucoup mieux dans cet épisode par rapport aux précédents c’est le fait que l’énergie que la série met au service de ses personnages est de plus en plus palpable. C’est ce qui donne à Almost Human une nouvelle direction pour la saison. L’ordre de diffusion n’est finalement pas si problématique ça. Enfin, pour le moment.
vlcsnap-2013-12-18-01h16m58s201.jpgLa série tente également de nous donner de plus amples informations sur l’utilité du double de Dorian de même que tout l’aspect plus politique de l’histoire. Maintenant il va peut-être falloir que Almost Human cherche aussi à développer d’autres choses comme le fait que malgré des problèmes de législation ici et là, il y a des enjeux peut-être plus importants à traiter vous ne pensez pas ? En tout cas, je suis tout de même ravi de voir que la série cherche également à mieux servir ses personnages secondaires que j’ai eu l’impression de voir lésés ces derniers temps. Du coup, l’épisode s’appuie sur la place de ses deux héros pour creuser un peu plus tout cela et aller bien au-delà de la mécanique assez grippée de la série. Les cas de la semaine ne sont pas aussi inspirés que ceux de Fringe (cette dernière rattrapait parfois son manque de mythologie par des cas impressionnants et réussis). Du coup, ce que j’ai trouvé dommage c’est de donner une conclusion légèrement prévisible à l’épisode. Il y avait largement de quoi faire mais d’une autre façon. C’est en tout cas ce que je pense sincèrement.

Note : 7.5/10. En bref, un solide épisode de Almost Human.

Commenter cet article