Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Alphas. Saison 2. Episode 1. Wake Up Call.

24 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-07-24-14h14m52s168.png

 

Alphas // Saison 2. Episode 1. Wake Up Call.

 

A la fin de la saison un, j’avais l’impression que l’on allait avoir avec la saison deux la saison 5 de Heroes que l’on a jamais vu. En effet, le Dr Rosen révélait au monde entier l’existence des « Alphas ». La série reprend huit mois plus tard, Dr Rosen est interné, Cameron et Bill continuent de travailler pour le gouvernement afin de mettre hors d’état de nuire les Alphas, Nina utilise encore ses pouvoirs dans un but pas toujours très juste, Rachel est devenue hermite et Gary est emprisonné à Binghamton, la prison des Alphas. Il s’est donc passé pas mal de choses durant ces huit mois que l’on ne voit pas à l’écran. On peut aussi sentir dans les rues que les gens commencent aussi à prendre conscience du fait que les Alphas existent et pourraient être un mal pour les populations. Le début de l’épisode permet donc de replacer les personnages dans leurs univers respectifs. Pas une mauvaise idée même si j’ai été un poil déçu. Il faut bien avouer que le cliffangher de l’an dernier était « jaw dropping » comme dirait les américains. J’avais tout simplement adoré et j’étais tout excité à l’idée de retrouver les Alphas cette année.

 

Cela se fait donc par la petite porte bien que l’épisode en lui-même était énergique et suffisamment divertissant pour éviter de nous ennuyer. En effet, les Alphas violents prennent le contrôle d’une section de Binghamton et vont utiliser Bill et Gary comme des otages afin de pouvoir parler à Rosen. Le grand retour de Rosen était plutôt correct, bien que je m’attende à ce qu’il soit un peu plus malmené que ça. La série reste bien trop gentille avec tout le monde. Il aurait fallu que l’on aille un peu plus loin avec eux. Que la violence se ressente un peu plus. Mais on reste toujours dans l’attente, du début à la fin de l’épisode. Il fonctionne de façon bien trop mécanique pour un retour alors que la fin de la première saison était très juste très imaginative car avait su partir dans tous les sens, cassant son schéma. Il ne se passe pas grand-chose finalement dans cet épisode. Mis à part dans son ouverture où il tente de reprendre là où l’on avait laissé les personnages. On remarque que le but premier est aussi de placer les intrigues de la saison et notamment le fait que Cameron commence à perdre la droiture de son pouvoir.

vlcsnap-2012-07-24-14h14m48s124.png

C’est un peu comme Bill qui se retrouve affaibli durant cet épisode. Au final, la série revient à son schéma habituel (avant sûrement de re-briser celui-ci à la fin de la saison pour nous laisser dans l’expectative). En effet, le gouvernement offre à Rosen et à son ancienne équipe, leurs anciens boulots respectifs. Ce qu’ils vont évidemment accepter. Mais je suis certain que pour Nina ce ne sera pas aussi simple qu’auparavant. Je vois mal le personnage se retrouver dans un cadre alors que pendant huit mois elle semblait jouir de sa liberté. Par ailleurs, le fait que les méchants Alphas s’évadent de Binghamton va permettre aux Alphas de retrouver des anciens méchants déjà capturés dans des épisodes précédents de la série. Moi, je veux déjà le retour de Summer Glau, après le retour… ce n’est que secondaire je vous avouerais. Enfin, la scène finale permet d’attendre une suite particulièrement palpitante. Stanton Parish (John Pyper Ferguson – Caprica, Brothers & Sisters – ) est donc là pour casser la baraque. Cette explosion de train ne vaut pas celle de Super 8 mais on s’en fiche, c’est Syfy.

 

Note : 6/10. En bref, un retour correct et assez bien mené.

Commenter cet article