Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story - Coven. Saison 3. Episode 1.

10 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-10-14h53m45s79.png

 

American Horror Story : Coven // Saison 3. Episode 1. Bitchcraft.


Ryan Murphy a annoncé récemment que la saison 3 de American Horror Story était sa préférée de toutes, celle dont il était le plus fier. Il envisage même de faire un spin-off sur "Coven". Ce ne serait pas surprenant que cela se fasse réellement mais je n'en ai personnellement pas envie. Disons que j'aime bien le fait que l'on ait une saison et plus s'en va. Ni plus, ni moins. Du coup, quand j'ai entendu ça je me suis demandé si cette saison 3 valait réellement le coup pour un spin-off. Si ce premier épisode introduit de façon intelligente et efficace la saison, on ne peut pas encore deviner l'intérêt d'un spin-off. Ce premier épisode, écrit par Ryan Murphy et Brad Falchuk les deux créateurs de American Horror Story est un vrai délice. Le monde des sorcières est tellement puissant et intéressant qu'il y a de quoi remplir tout un tas d'épisodes. C'est un univers riche avec tout un tas de personnages connus. Pour mettre en scène cet épisode, les créateurs ont fait appel à Alfonso Gomez-Rejon qui a déjà réalisé plusieurs épisodes de American Horror Story (3 épisodes de la saison 2 pour être exact) et de Glee. Finalement, c'est un vrai cercle vicieux de Ryan Murphy.

Nous allons dans un premier temps en 1834 à la Nouvelle Orléans. Nous rencontrons alors Madame LaLaurie. Il s'agit d'une personnalité mondaine de la bourgeoise louisianaise et une tueuse en série de près d'une centaine d'esclaves noirs. J'aime beaucoup quand Ryan Murphy s'inspire de la réalité pour créer ses séries. L'an dernier il l'avait déjà fait avec Anne Frank par exemple. Kathy Bates (Misery) incarne ce personnage avec énormément de classe. De plus, on sent que ce personnage a de quoi nous plaire. Elle a un truc qui rend tout de suite son personnage réellement fort. Sans parler de ses quelques mots en français qu'elle marmonne tout au long de l'épisode. Mais cette femme va aussi subir les foudres d'une jeune femme qui est l'amante d'un esclave qu'elle a torturé et à qui elle a mis une tête de taureau sur la tête. Madame LaLaurie voulait un homme mi taureau ni homme et elle l'a eu. Quelle horreur. C'est tellement barré que l'on sait tout de suite que l'on a mis les pieds dans le cerveau de Ryan Murphy.
vlcsnap-2013-10-10-14h53m36s249.pngMais je vous préviens, son cerveau est encore plus cinglé que ça. Kathy Bates ne va pas rester dans le passé puisque Jessica Lange va être là pour la sauver de nos jours. J'ai hâte de voir ce qu'il va se passer car Madame LaLaurie dans le monde d'aujourd'hui, cela promet à mon humble avis de très belles choses. Tout ce que l'on voit autour de Madame LaLaurie est basé sur une histoire vraie (sauf sa résurrection à la fin de l'épisode bien entendu). Mais cela rend aussi tout ce qu'il s'est passé au début de l'épisode encore plus terrible. Mais j'aime bien. Tout ce que la série nous présente dans cet épisode parvient en tout cas à se lier d'une façon ou d'une autre, pas simplement par un lieu mais aussi par des personnages. Du coup, de nos jours, American Horror Story tente de développer tout un tas de petites intrigues reliées par un même lieu : le Coven, cette sorte d'école de sorcières menée par le personnage de la brillante Sarah Paulson. Nous avons notamment Gabourey Sibide, Jamie Brewer, Emma Roberts et Taissa Farmiga. Je suis intrigué par ce que American Horror Story veut nous raconter avec ces quatre femmes.

Cette sorte d'école est menée par une certaine Cordelia Foxx (incarnée par Sarah Paulson). J'aime beaucoup ce personnage, et notamment l'influence que sa mère semble avoir sur elle, Fiona Goode (incarnée par Jessica Lange). Fiona est une sorcière qui préfère que l'on s'intéresse à se défendre et à faire de grandes choses plutôt qu'à faire tout un tas de petits trucs inutiles. En somme, elle veut apprendre la magie noire aux jeunes femmes de Cordelia. Cela m'excite un peu, notamment quand l'on nous fait visiter l'ancienne maison de Madame LaLaurie (qui aurait été achetée par Nicolas Cage il y a quelques années de ça comme le dit si bien la guide du musée des horreurs). Le face à face entre Sarah Paulson et Jessica Lange dans la cuisine fait son petit effet et j'ai bien envie d'en voir encore un peu plus. De son côté, Zoe Benson (incarnée par Taissa Farmiga) est une fille qui a quelques problèmes. C'est une sorcière mais en plus de ça elle ne peut pas coucher avec des mecs puisqu'elle les tuent avec son vagins. C'est encore une référence culturelle à un phénomène connu. Je ne l'ai pas en tête mais j'ai déjà vu ça dans un film d'horreur, cette fille condamnée à rester vierge.
vlcsnap-2013-10-10-14h45m19s137.pngMais j'aime bien comment Zoe utilise cette malédiction pour se venger ici et là. Notamment du viol en bande organisée de Madison (incarnée par Emma Roberts) lors d'une petite sauterie sur le campus d'à coté menée par Kyle Spencer (incarné par Evan Peters). Il y a déjà tout un tas de personnages. Cette partie plus adolescente est suffisamment fun pour que l'on ait envie de revenir suivre leurs petites aventures. Surtout que Madison, qui se relève de ce qui lui est arrivé comme si de rien n'était reste un moment amusant. American Horror Story ne cherche pas à nous ennuyer avec tout un tas de choses pompeuses et préfère prendre la vie du bon pied. Ce qui est aussi une très bonne idée en somme. En tout cas, je n'ai rien à redire de ce point de vue là. C'est une très bonne base pour une bonne série horrifique avec la vengeance qui va avec. Ici l'horreur fonctionne plutôt bien pour le moment mais si l'ambiance est très différente de ce que l'on avait pu voir auparavant dans American Horror Story. L'ambiance est ici moins confinée mais plus libre d'exploiter tout un tas de thématiques étranges.

Peut-être aussi qu'il y a trop de personnages. Notamment Lily Rabe qui fait également une apparition dans le rôle de Misty Day une sorcière un peu cinglée qui va très certainement revenir hanté la Nouvelle Orléans elle aussi, surtout que le personnage de Fiona Goode nous a promis un orage de sorcières qui s'amène à grands pas. Sans parler du retour de Denis O'Hare qui promet encore quelque chose de très bon. Mais ce que j'ai surtout hâte de découvrir finalement c'est comment Madame LaLaurie va vivre de nos jours. Cela promet de très bonnes choses.

Note : 9/10. En bref, une introduction qui en met de partout. Attention à bien tout essuyer pour ne pas en laisser une goutte.

Commenter cet article

Bruno_Anto 14/10/2013 10:39


Hyper déçu par cet épisode... j'ai l'impression d'être chez Harry Potter... d'être dans un trucs pour ados, genre Twilight... pas du tout convaincu (sauf par le retour dans le passé avec Kathy Bates).

julien 13/10/2013 19:06


Pas le seul à avoir trouvé ca mou du genoux! ouf!

Marissa 13/10/2013 16:36


un peu decue aussi..le jeu des acteurs (surtout jessica lange exceptionnelle comme tjs, sarah paulson et kathie bathes) est tjs grandiose mais le scenario m'a paru moins .. original et moins
angoissant que l'annee derniere (a part les scenes dans le sous sol en 1834)..a voir par la duite..

julien 12/10/2013 13:48


oh la, je vais finir par me poser des questions car je suis passé à côté de cet épisode!


Aucune scene n'a retenue mon attention à part la tête de taureau sur l'esclave  qui m'a réveillé avant de sombrer de nouveau.


Ca m'a donné l'impression de voir une serie B sur les sorcieres, avec son école, sa veille sorciere qui ne veux pas vieillir, une relation mére fille digne de ma sorciere bien aimée


Je ne vois aucune alchimie entre le groupe de filles et pourtant ce groupe est une pierre angulaire de la série.


Tout sonne un peu faux, et tout semble artificiel avec de grosses ficelles. On est loin de l'atmosphère des premières saisons si envoutante. Je suis peut etre le seul fan déçu on verra la
suite..

delromainzika 11/10/2013 17:20


@Julien : Ouiiiiiiii c'est celui là . Merci :)